Skip to Content
  1. Accueil
  2. Blog
  3. Guide complet des systèmes et matériaux de toiture pour toits plats de bâtiments commerciaux

Guide complet des systèmes et matériaux de toiture pour toits plats de bâtiments commerciaux

jeudi, août 30 2018

TOITURE POUR TOIT PLAT – OPTIONS

Trouver la meilleure option pour un projet de toiture commerciale

Même si un système de toiture se veut simple et utilitaire, sa principale raison d’être est de maintenir l’intégrité du bâtiment qu’il recouvre et d’en garder le contenu au sec. Au cours des 50 dernières années, la diversité d’options de toiture commerciale qui sont offertes a considérablement augmenté et rend le choix plus difficile, que le toit soit plat ou à faible pente (¼:12 à 3:12).

L’objectif du présent article est d’aider les propriétaires de bâtiment, les architectes et les entrepreneurs à choisir l’option de toiture commerciale la mieux adaptée à chaque projet. Mais pourquoi installer un toit plat sur un bâtiment? Les toits plats ne datent pas d’hier, tout comme certains matériaux éprouvés qui les recouvrent. Certains de ces toits plats sont souvent très étendus (ceux recouvrant les usines, les entrepôts, les petits et gros magasins-entrepôts, les immeubles à logements, les grandes structures publiques et les écoles et universités). La conception d’un toit plat est à la fois efficace et économique. Les éléments suivants seront abordés concernant les principaux systèmes de toiture pour toits à faible pente.

  • Caractéristiques, avantages et différences des produits
  • Options de fixation
  • Entretien général et garanties

Le Manual of Low-Slope Roof Systems*(ci-après désigné le « Manuel »), récemment révisé, sera cité comme référence dans le présent article. Rédigé, à l’origine, en 1970 R.L. (Dick) Friclas et C.W. Griffin, experts en toiture, ce Manuel est l’un des guides les plus complets traitant des toitures commerciales pour toits plats.

Le site Web de la National Roofing Contractors Association (NRCA) offre des ressources fiables à l’intention des entrepreneurs sur tout ce qui concerne la toiture. Ce site convivial présente une vue d’ensemble complète des matériaux, applications, formations et autres ressources pour les entrepreneurs et les professionnels du bâtiment. Sur le microsite Web de la NRCA, Everybody Needs a Roof, les propriétaires et les professionnels du bâtiment peuvent en savoir davantage sur l’importance d’utiliser les matériaux de toiture appropriés et les applications requises, trouver des entrepreneurs et même poser des questions à des experts sur les composants de la toiture.

Le sondage 2015-2016 NRCA Market Survey http://www.nrca.net/2016-market-survey a indiqué que les types de systèmes de toiture utilisés aux États-Unis continuent de refléter les récentes tendances des applications de toiture commerciale pour toits à faible pente. Les résultats de ce sondage montrent que la TPO (polyoléfine thermoplastique) est la chef de file du marché de toiture pour toits à faible pente, captant 40 pour cent de parts du marché de nouvelles constructions et 30 pour cent de parts du marché de la réfection de toiture. Le EPDM (terpolymère d’éthylène-propylène-diène) suit de près, captant 22 pour cent de parts du marché de nouvelles constructions et 26 pour cent de parts du marché de la réfection de toiture. Le Mod Bit vient en troisième place avec 12,4 pour cent de parts du marché de nouvelles constructions et 14 pour cent de parts du marché de la réfection de toiture. Les parts de marché pour ces systèmes ainsi que pour d’autres sont présentées en pourcentage dans le tableau ci-dessous :

SYSTÈMES DE TOITURE

 

Nous allons maintenant examiner les options de système de toiture pour toits à faible pente indiquées au tableau ci-dessus, en partant de celles captant les parts les plus faibles du marché, à celles captant les parts les plus fortes du marché.

Groupe des moins de 10 pour cent

Systèmes de toiture d’application liquide et de mousse pulvérisée

Comme indiqué dans le Manuel, le système de membrane de toiture d’application liquide inclut le bitume modifié par polymères appliqué à chaud ou à froid, le bitume à composant unique ou l’uréthane additionné de goudron de houille, et enfin, l’élastomère d’uréthane à deux composants. Les systèmes de membrane d’application liquide nécessitent une préparation rigoureuse du substrat, lequel doit être sec, exempt de poussière et ne présenter aucune fissure qui ne soit colmatée.

Bien que les enduits d’application liquide soient très élastiques, autoétanches et faciles à appliquer sur des surfaces profilées, ils sont peu perméables et doivent être appliqués à une épaisseur uniforme. La NRCA offre la formation en ligne Design Essentials for Roof Performance: Liquid-applied Roof Membranes pour qui désire examiner plus à fond les options qu’offrent les membranes de toiture appliquées à l’état liquide.

Systèmes de toiture en métal

La toiture métallique, l’un des systèmes les plus anciens au monde, se retrouve sous forme de tuiles de bronze sur le Panthéon de Rome. Cette matière fut bientôt remplacée par le plomb pour les cathédrales et les châteaux à travers l’Europe du Moyen-Âge. De nos jours, une grande partie des toitures métalliques pour toits à faible pente sont faites de tôle ondulée galvanisée (tôle d’acier revêtue de zinc). Le cuivre, l’aluminium, l’acier inoxydable et l’étain sont aussi utilisés pour les toitures métalliques commerciales. Les avantages de la toiture métallique se déclinent comme suit : longévité, durabilité et résistance à la chaleur. De plus, les toitures métalliques peuvent résister aux vents violents et aux impacts. Toutefois, elles constituent un investissement beaucoup plus élevé au départ que d’autres solutions de toiture pour toits plats.

Pour qui veut parfaire ses connaissances sur l’utilisation du métal comme solution de toiture pour toits à faible pente, la Metal Construction Association (MCA) offre des ressources intéressantes. Pour cette association, la toiture de métal est la solution de choix pour les bâtiments commerciaux, institutionnels et industriels à toit à faible pente, parce qu’elle protège des intempéries, permet à l’eau de drainer de la surface du toit et maintient la propriété et les occupants bien au sec.

La MCA effectue de nombreuses études techniques et prend part à de nombreux projets de recherche en partenariat avec des membres de l’industrie. Ses ressources gratuites sont offertes sous forme de bulletins, présentations techniques, manuels et rapports.

Nouvelles applications de toiture métallique :

La toiture métallique pour structure de toit à faible pente est mieux connue sous le nom de toiture à joints debout, et consiste en des panneaux emboîtables posés verticalement sur la surface du toit. Ces panneaux sont généralement dotés d’un fini laminoir peint ou d’acrylique transparent. Certaines toitures métalliques posées sur des toits à faible pente nécessitent un assemblage à la machine afin d’obtenir une étanchéité parfaite. Un appareil d’assemblage est simplement roulé le long des panneaux pour pincer les joints des panneaux ensemble.

L’application à joints debout permet un drainage adéquat de la pluie et de la neige, car elle empêche l’eau de stagner et de s’infiltrer. Enfin, les toitures métalliques pour toits à faible pente ne sont pas susceptibles de se dégrader sous l’effet de certaines matières organiques et, par conséquent, résistent mieux aux intempéries. On peut alors compter sur une durée de vie plus longue et des coûts de fonctionnement annuels plus faibles.

Réfections de toiture métallique :

Lors de travaux de réfection de toiture, un système de cadre d’attente est fixé à la surface du toit plat en place afin d’obtenir une inclinaison minimale de ¼:12. Parmi les options de réfection de la surface d’une toiture métallique, on trouve les enduits acryliques à base de polymères qui, en séchant, forment une membrane élastomère continue sur la surface de la toiture métallique et peuvent être ajoutés aux systèmes de toiture métalliques pour combler des besoins spécifiques en matière d’imperméabilisation et de protection contre la rouille et les rayons UV. Ces enduits acryliques sont conçus pour adhérer à presque toutes les surfaces métalliques de façon à former un joint étanche et uniforme sur toute la surface du toit. À base d’eau, les enduits acryliques sont ininflammables et ne dégagent aucune émanation toxique. Ces systèmes peuvent résister aux types les plus courants de dommages causés par les rayons ultraviolets, les extrêmes de température, la moisissure, le trafic pédestre normal et les mouvements de bâtiment.

Systèmes de toiture végétale

Un autre système de toiture vaut la peine d’être mentionné, bien qu’il ne fasse pas partie de la liste en tant que part de marché : la toiture végétale ou « verte ». Ce type de toiture est constituée de plantes vivantes poussant dans des bacs sur la surface du toit plat. Les toitures végétales sont un moyen efficace et avantageux pour contrôler les eaux pluviales. À noter : une membrane de toiture sert de sous-couche à ce système pour protéger l’intégrité et l’étanchéité du toit. On trouve plus d’information sur les systèmes de toiture végétale en consultant, sur Internet, Green Roofs for Healthy Cities.

Notions élémentaires des systèmes de toiture asphaltique

De concert avec un nombre restreint de fabricants bien en vue, Les Industries IKO ltée, offre une gamme complète de systèmes de toiture pour bâtiments commerciaux à base d’asphalte. Option sûre depuis longtemps pour les toits à faible pente, l’asphalte se classe dans trois principales catégories de systèmes : multicouche, bitume modifié et hybrides (combinaison de bitume modifié et multicouche). Mais, qu’il s’agisse de bitume modifié au SBS, de PPA ou de multicouche, les systèmes de membrane asphaltique de IKO sont constitués de membranes de sous-couche, de membranes de finition et de membranes autocollantes.

Systèmes multicouches

Les systèmes multicouches sont populaires en Amérique du Nord depuis plus de 100 ans. Ils sont constitués de couches en alternance de bitume (asphalte) et de toiles que l’on appelle feutre-toiture. Les feutres sont renforcés, ou d’armature de fibre de verre, ou de tapis organiques (plis) et quand on y ajoute du bitume, ils forment une membrane de toiture durable. Le nombre de plis d’une toiture signifie le nombre de couches; par quatre plis, on entend un système de membrane de toiture de quatre couches.

Les systèmes multicouches sont redondants, c’est-à-dire que si une couche se dégrade, les autres couches en place offrent une protection immédiate. Ces systèmes présentent aussi une grande tolérance aux contraintes auxquelles sont soumis les bâtiments ainsi qu’une résistance élevée aux chocs thermiques et aux perforations. Ils offrent également une résistance et une robustesse exceptionnelles de la membrane pour une durabilité éprouvée.

Les systèmes multicouches peuvent être composés de bitume modifié au SBS, de fibre de verre ou de feutres organiques et offrent plusieurs options afin d’accommoder un grand nombre de besoins en construction. La caractéristique essentielle de ce type de système est la superposition de couches. Les systèmes multicouches sont reconnus pour leur résistance supérieure au feu provenant de flammes externes. Des revêtements réfléchissants sont également en option et offrent une protection maximale de la membrane, une résistance supérieure à la perforation et une résistance élevée au trafic pédestre et à l’entretien mécanique.

Installés selon les procédures standards, les systèmes multicouches de IKO offrent une protection robuste de quatre plis traditionnels. Les options sont les suivantes :

Membranes de sous-couche – Feutres saturés ou enduits, posés comme premier pli pour certains systèmes de toiture pour toit à faible pente.

  • Membrane de sous-couche Modiflex MP-180-SS
  • Membrane de sous-couche Modiflex MF-95-SS

Feutres – Toiles d’armature, appelées aussi feutre-toiture ou plis. Les feutres-toiture sont renforcés, ou de mats de fibres de verre, ou de mats organiques.

Asphalte en vrac – Matériau imperméabilisant éprouvé convenant à certaines applications d’hydrofugation et d’imperméabilisation.

Systèmes de bitume modifié (Mod Bit)

Les systèmes de bitume modifié sont constitués de couches d’asphalte fabriqué en usine et « modifié » à l’aide de caoutchouc ou de plastique afin d’offrir plus de flexibilité et, avec l’ajout d’une armature, plus de robustesse et de stabilité. Le bitume (ou asphalte) se retrouve sous forme d’un liquide collant, noir et visqueux, ou sous forme de pétrole semi-solide. Il provient de gisements naturels ou peut être raffiné, et est utilisé pour les revêtements routiers et les toitures. Quand il est ramolli par la chaleur, le bitume affiche une qualité thermoplastique.

Le bitume modifié présente deux agents modifiants primaires : le PPA (polypropylène atactique) et le SBS (styrène-butadiène séquencés), polymères que l’on ajoute à l’asphalte. Différentes armatures sont utilisées avec l’asphalte, notamment les mats de fibre de verre et de polyester et les canevas. Le canevas est une toile de renfort fabriquée à partir de fil continu dans une construction de maillage ouvert.

Les membranes de bitume modifié sont généralement posées comme système à deux ou à trois plis. Le type d’agent modifiant utilisé détermine la méthode de pose de la membrane : étalement à l’asphalte chaud ou thermosoudage pour faire fondre l’asphalte et le faire couler sur le substrat. Les joints sont scellés par la même technique. Le système de membrane peut être fixé sur le toit par pleine adhérence de la membrane de sous-couche, par fixation mécanique de la sous-couche ou en utilisant du lest.

Les systèmes de toiture et d’imperméabilisation de bitume modifié haute performance sont rapides à poser, faciles à entretenir et économiques. Les membranes de bitume modifié sont normalement appliquées à chaud comme les systèmes multicouches; elles peuvent aussi être appliquées au chalumeau. Le Manuel décrit brièvement certains points importants à considérer pour chaque méthode d’installation, notamment :

  • L’application à chaud est généralement plus sécuritaire et rapide que le thermosoudage.
  • Lorsque l’asphalte chaud est utilisé pour d’autres travaux sur la toiture, comme faire adhérer l’isolant ou la membrane de sous-couche, il est probablement plus économique d’appliquer aussi à chaud la membrane de finition.
  • Le thermosoudage (ou l’application au chalumeau) peut faire évaporer l’humidité de surface de la zone d’adhérence.
  • Le thermosoudage préchauffe et ramollit le matériau, ce qui offre des avantages par temps froid.

Différentes options de systèmes de bitume modifié :

Systèmes de toiture thermosoudés

Les systèmes de toiture thermosoudés de IKO comprennent, et les membranes de sous-couche, et les membranes de finition, avec une surface de granules ou une surface lisse. Plusieurs systèmes expressément conçus pour le thermosoudage sont offerts, dont les Membranes de finition thermosoudées ArmourplastMC APP , les membranes de finition résistantes au feu de la gamme PrevENtMC et les membranes de sous-couche et de finition TorchflexMC SBS. Conçu pour réduire la quantité de main d’œuvre et le temps de pose, le Système de toiture Torchflex de IKO offre de nombreuses années de protection pour les grands immeubles de bureaux et les entrepôts commerciaux.

 

 

Pleine adhérence

Les systèmes de toiture à pleine adhérence de IKO intègrent les systèmes d’application à chaud d’asphalte qui font adhérer la membrane au substrat. Les toitures sont considérées comme étant pleinement adhérées lorsqu’elles sont appliquées directement sur le platelage du toit ou sur l’isolant. Les membranes de finition de première qualité pour utilisation industrielle résistantes au feu PrevENtMC et les membranes de finition ModiflexMC et de sous-couche Modiflex sont des membranes pleine adhérence robustes qui rallongent la durée de vie de votre système de toiture.

Fixation mécanique

Les systèmes de toiture à fixation mécanique de IKO sont reconnus pour leur durabilité et intègrent les systèmes qui sont fixés à l’aide d’un système d’attache directement sur le platelage de toit du bâtiment. L’utilisation de produits éprouvés, telles les membranes de sous-couche Fast-N-StickMC, garantit un système de toiture sécuritaire et fiable sur lequel les entrepreneurs peuvent compter.

Résistance au feu

Les systèmes de toiture cotés pour leur résistance au feu de IKO sont conçus pour supporter les températures extrêmes et atténuer les incendies. La gamme de membranes de finition de bitume modifié au SBS PrevENtMC offre une performance accrue grâce à la technologie de graphite qui lui confère la cote de résistance au feu la plus élevée (classe A) d’une membrane de toiture pour toit plat. Le graphite est appliqué sur la face supérieure de l’armature lors de la fabrication de la membrane de finition et agit comme retardateur de flamme en prenant rapidement de l’ampleur quand il est exposé à des températures élevées. En cas d’incendie, le graphite coupe l’alimentation d’oxygène à la flamme.

Réfléchissant et écologique

Les systèmes de toiture réfléchissants et écologiques de IKO offrent des propriétés réfléchissantes conçues pour protéger des effets dommageables du soleil et des rayons ultraviolets. Les systèmes de membrane telles ArmourCoolMC et la nouvelle membrane résistante au feu CarraraMC ArmourCool HD se posent comme une membrane de finition standard. Renforcées et conçues pour durer, elles contribuent de façon importante à améliorer la performance énergétique et à faire des économies pour le propriétaire de bâtiment.

Composite à usage industriel

Les systèmes de toiture composite de qualité supérieure à usage industriel (HD) de IKO sont constitués de membranes de qualité supérieure pour les applications les plus exigeantes, car elles offrent une stabilité dimensionnelle et une résistance à la perforation. Ces membranes HD font partie de la gamme complète des systèmes asphaltiques et comprennent les membranes Fast-N-Stick, Torchflex et PrevENt, ainsi que la nouvelle membrane écologique Carrara ArmourCool HD. Les systèmes de toiture composite de qualité supérieure à usage industriel se posent comme des membranes de finition standards. En plus de la robustesse accrue de ces membranes, les entrepreneurs en apprécient les tendances à l’anti-gondolage.

Application à froid

Les systèmes de toiture d’application à froid de IKO comprennent les adhésifs à froid pouvant être utilisés avec les pare-vapeur et les membranes de sous-couche et de finition Modiflex. Ces systèmes d’application à froid sont eux aussi conçus pour faire adhérer les membranes de bitume modifié Modiflex de IKO aux surfaces verticales et en pente.

Autocollant

Les systèmes de toiture autocollants de IKO comprennent la gamme de membranes ArmourbondMC et ArmourventMC. Ces membranes constituent une excellente sous-couche pour l’application de membranes de finition par thermosoudage, ou servent de solin devant être posé dans des zones à haut risque d’incendie. L’Adhésif S.A.M. de IKO et l’Adhésif LVC constituent une préparation à séchage rapide lors de la pose de ce type de membranes.

Bitume modifié au PPA

Durables, renforcés et faciles à poser, les Systèmes de toiture de bitume modifié au PPA de IKO sont enduits de bitume modifié au PPA sur les deux surfaces, ce qui les protège contre les infiltrations d’eau et les variances dans les conditions météorologiques extrêmes. Les Membranes de bitume modifié au PPA Armourplast Classic et Armourplast Granular, peuvent être posées comme membrane de finition ou de sous-couche, selon l’application.

Systèmes hybrides de bitume modifié et multicouche

Les Systèmes hybrides font partie d’une très petite catégorie spécialisée de systèmes de toiture commerciale pour toits à faible pente, utilisant la combinaison bitume modifié et multicouche. Ces systèmes hybrides sont recommandés dans certaines situations et sont généralement constitués de deux ou trois couches de feutre de fibre de verre appliquées à chaud et recouvertes d’une membrane de finition de bitume modifié. Les entrepreneurs IKO ont une préférence marquée pour la gamme Modiflex de membranes de sous-couche et de finition.

Monopli 101

Systèmes de membrane monopli

Le marché des systèmes de toiture monopli a connu une croissance exponentielle au cours des 40 dernières années. Considérés comme une application de toiture commerciale fiable, les systèmes monopli offrent une durée de vie utile plus longue et nécessitent relativement moins d’entretien. Dans bien des cas, ils sont couverts par une garantie du fabricant.

Le Manuel offre un historique détaillé des systèmes de toiture contemporains ainsi qu’une discussion sur les matériaux et la recherche qui en font partie. Les auteurs indiquent qu’une combinaison de facteurs économiques et technologiques a mené à ce qu’ils appellent « la révolution du monopli », à savoir :

  • L’augmentation rapide du prix du pétrole lors de la crise énergétique de 1970.
  • La frustration engendrée par les toitures bitumineuses conventionnelles a poussé les propriétaires de bâtiments et les architectes à se tourner vers de nouveaux concepts.
  • Les tendances à long terme en faveur de la préfabrication a favorisé la pose de nouveaux matériaux plus légers nécessitant moins de main-d’œuvre par opposition aux travaux lourds exigés par les systèmes conventionnels.

Le Secteur de la toiture monipli (SPRI) classe les membranes de toiture commerciale monopli comme membranes flexibles de matériaux composites synthétiques fabriqués en usine selon des exigences de contrôle qualité strictes. Les systèmes de toiture monopli offrent robustesse, flexibilité et durabilité à long terme. Les avantages inhérents de ces membranes préfabriquées sont la régularité de qualité des produits manufacturés, la versatilité de leurs méthodes de fixation et leur applicabilité accrue.

Il y a deux grandes catégories de membranes monopli : thermodurcissables et thermoplastiques.

Les membranes thermodurcissables sont des composés de polymères de caoutchouc. Le polymère le plus couramment utilisé est l’EPDM (terpolymère d’éthylène-propylène-diène). L’EPDM est une solution de toiture de caoutchouc durable offerte en noir et en blanc. Grâce à leur capacité avérée à résister aux effets éventuellement dommageables de la lumière du soleil et de la plupart des produits chimiques que l’on retrouve généralement sur les toitures, les membranes thermodurcissables sont efficaces en tant que matériaux de toiture. La EPDM Roofing Association (ERA) offre de l’information détaillée sur l’EPDM.

Les membranes thermoplastiques sont fabriquées à base de polymères qui se ramollissent lorsqu’ils sont chauffés et se durcissent lorsqu’ils sont refroidis. Ces membranes fabriquées en usine sont posées à l’aide de techniques standards pour systèmes de membranes en feuilles (pleine adhérence, fixation mécanique ou lest). Ce processus est répétitif tant que le matériau n’a pas été chauffé au-delà de son point de décomposition. Les membranes peuvent être thermosoudées à la chaleur ou au solvant; lorsqu’elles sont soudées, elles développent une force adhésive égale ou supérieure à la force du matériau de base. Le chlorure de polyvinyle (PVC), les mélanges ou alliages de PVC et les polyoléfines thermoplastiques (TPO) sont les types de membranes de toiture thermoplastiques les plus courants.

Lorsqu’il faut déterminer la meilleure option pour un système monopli, plusieurs facteurs entrent en compte, y compris les coûts. Toutefois, la décision ne doit pas être fondée seulement sur les coûts. D’autres considérations importantes sont la hauteur du bâtiment, l’exposition au vent, le trafic pédestre anticipé et l’esthétique. Dans tous les cas, il faut examiner les antécédents du fabricant et la réputation du couvreur.

Méthodes de fixation des systèmes monopli

Le projet et la localisation déterminent la méthode de fixation appropriée. Si le platelage du toit peut soutenir le poids, une toiture lestée (gravier lâche) peut être la meilleure option. Mais si la pente du toit est supérieure à 2:12, ce système peut ne pas convenir. D’autres restrictions concernant l’utilisation d’un système de lest peuvent inclure la hauteur du toit, la proximité d’une ligne côtière, une zone de grand vent et la disponibilité du lest.

Les platelages d’acier et de bois constituent un bon substrat pour les membranes devant être fixées mécaniquement. Ces systèmes sont conçus pour offrir la résistance nécessaire aux forces de vent connues dans la région et ne sont pas soumis à des restrictions concernant la pente.

Une autre méthode de fixation est le système à adhérence totale, alors que la membrane est fixée au substrat à l’aide d’un adhésif recommandé. Selon le type de membrane, il peut s’agir d’un adhésif à base de solvant, d’eau ou d’asphalte. La surface finie d’une toiture adhérée est lisse. Des membranes de couleur peuvent être utilisées pour donner au bâtiment une apparence attrayante.

La valeur de l’isolant et des pare-vapeur

L’isolant est un composant d’un système de toiture d’importance cruciale, exerçant plusieurs fonctions auxiliaires en plus de son objectif premier de conservation d’énergie, ce qui entraîne souvent une réduction des coûts de chauffage et de climatisation. Les matériaux isolants servent à réduire le flux de chaleur provenant de l’extérieur ou de l’intérieur du bâtiment; ils sont généralement posés juste dessous ou immédiatement au-dessus de la membrane de toiture, en fonction du système de toiture utilisé. Parmi les différents types d’isolant, on compte les panneaux rigides ou semi-rigides de polystyrène extrudé ou expansé, de polyisocyanurate, de fibres de bois, de fibre de verre et différents isolants composites.

Le polyisocyanurate (polyiso) est un isolant en panneau rigide de mousse plastique à alvéoles fermés, utilisé dans les systèmes de murs et de toiture de bâtiments commerciaux et résidentiels de tout type. Étant donné sa performance thermique élevée, il est le produit de choix des architectes, rédacteurs de devis, constructeurs, propriétaires de bâtiments, entrepreneurs et consommateurs sensibilisés à l’énergie. L’un des matériaux isolants les plus utilisés, rapidement utilisables et économiques, le polyisocyanurate a été cité par la United States Environmental Protection Agency comme ayant une incidence responsable sur l’environnement. À titre d’exemple, l’isolant et les panneaux de protection IKOTherm sont dimensionnellement stables en plus d’être compatibles avec de nombreux systèmes de toiture.

Bien que l’isolant soit un élément important d’un système de toiture, il peut accroître la probabilité de piéger l’eau à l’intérieur de la toiture. Ce risque de condensation requiert l’utilisation d’un autre composant du système de toiture : le pare-vapeur. Le pare-vapeur sert à intercepter la vapeur d’eau dans l’isolant et empêcher ainsi la diminution de la résistance thermique de l’isolant, la formation d’une fuite d’eau et peut-être même la destruction de l’isolant. Le Pare-vapeur autocollant MVP de IKO crée un piège à humidité, empêchant ainsi la vapeur de s’évacuer à l’intérieur du bâtiment lors de conditions météorologiques changeantes.

Autres considérations importantes 

Entretien
L’inspection et l’entretien du système de toiture sur une base régulière sont essentiels à sa durabilité. Une inspection détaillée devrait être effectuée au moins une fois par année par un maître-couvreur. Des inspections additionnelles sont nécessaires après tout événement météorologique majeur. Fait à retenir : les inspections peuvent dénoter la nécessité d’effectuer des réparations. Il faut s’assurer que ces réparations sont effectuées conformément à la garantie du fabricant par un couvreur autorisé.

Réparer ou remplacer?
Comment savoir s’il faut remplacer un système de toiture commercial? Il faut faire appel à un couvreur ou un inspecteur autorisé qui évaluera le système en place. Ce professionnel de la toiture inspecte alors la toiture pour y déceler tout dommage en examinant les facteurs tels l’utilisation du bâtiment, les préoccupations liées au climat, les codes du bâtiment et les besoins énergétiques. Il peut alors suggérer de réparer la toiture ou de la remplacer en fonction de l’âge et de la condition du système de toiture.

Garanties – Pourquoi en faut-il une et qu’offrent-elles?
La plupart des systèmes de toiture commerciale sont couverts par une garantie limitée de 10 ans. La couverture de la garantie peut cependant varier en fonction du fabricant. Certes, il est important de comprendre les détails du système de toiture. Mais il faut aussi connaître les détails des garanties et leur importance. Fait à retenir : deux garanties doivent être considérées à l’achat d’un système de toiture. La première est la garantie du fabricant; généralement, ce type de garantie couvre les défectuosités attribuables à la fabrication de la membrane de toiture. La National Roofing Contractors Association (NRCA) suggère fortement aux professionnels de la construction de bien s’informer sur les options de garantie. Une fois les travaux achevés, il faut s’assurer d’obtenir de l’entrepreneur un certificat de la garantie. La deuxième garantie est celle couvrant la qualité de l’exécution des travaux, offerte par l’entrepreneur. Généralement, ce type de garantie couvre l’installation du système de toiture et les questions connexes; elle doit comporter les éléments qui sont couverts par la garantie et ceux qui l’annuleront. Bon nombre d’entrepreneurs offrent un à deux ans de couverture bien qu’il n’existe aucune norme régissant ce type de garantie dans l’industrie.

Comment prendre la décision finale concernant le choix d’un système de toiture commerciale?

De nombreuses options de toiture commerciale ont été présentées dans ce document afin d’aider les professionnels de la construction et les propriétaires de bâtiments à prendre les décisions adaptées à leur projet et leur budget. Comme déjà mentionné, le microsite Web de la NRCA,

Everybody Needs a Roof offre une excellente vue générale des caractéristiques et des différences concernant les membranes de toiture pour toits à faible pente.

Ressources additionnelles : 

  • Asphalt Roofing Manufacturers Association (ARMA) – Association commerciale représentant les entreprises manufacturières en Amérique du Nord ainsi que leurs fournisseurs de matières premières. Cette association regroupe bon nombre de fabricants nord-américains de bardeaux d’asphalte et de systèmes de membranes de toiture d’asphalte pour toit à faible pente. 
  • Association Canadienne des entrepreneurs en couverture (ACEC) – Association constituée d’entreprises canadiennes très actives dans le secteur des contrats de toiture et celui du métal en feuilles qui y est relié, de concert avec des entreprises actives en fabrication et fourniture de matériaux et services utilisés dans tous les secteurs de la toiture et du métal en feuilles.
  • Cool Roof Rating Council (CRRC) – Organisation indépendante ayant élaboré un système offrant aux organismes de code de bâtiment, aux fournisseurs de services énergétiques et aux architectes/rédacteurs de devis des données exactes sur les surfaces de toit dans le but d’améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments.
  • EPDM Roofing Association (ERA) – Association commerciale représentant les fabricants de produits de toiture à base d’EPDM et leurs fournisseurs.
  • Polyisocyanurate Manufacturers Association (PIMA) – Association commerciale représentant les fabricants et les fournisseurs d’isolant de polyisocyanurate en Amérique du Nord.
  • Roof Consultant Institute (RCI) – Cet organisme représente les intérêts des consultants professionnels en toiture, imperméabilisation et enveloppe du bâtiment. Il offre à ses membres une formation en développement professionnel afin de communiquer le point de vue du consultant au secteur de la toiture et au public.
  • RedVector.com – Ce site offre une formation en ligne à l’intention des professionnels des secteurs de l’ingénierie, de l’architecture, de la décoration intérieure, de la construction, de l’arpentage, de l’inspection de bâtiments et de l’architecture paysagère.
  • Roofing Industry Committee on Weather Issues (RICOWI) – Cet organisme sans but lucratif a été créé en 1990 avec la mission d’identifier et d’examiner les questions importantes d’ordre technique ayant trait aux dommages à la toiture causés par le vent.

*Publiée par McGraw-Hill, la quatrième édition du « Manual of Low-Slope Roof System » est offerte sur le site Web http://www.roofingcontractor.com/products/category/2166-books/product/572-manual-of-low-slope-roof-systems-fourth-edition.

Les personnes qui veulent approfondir leurs connaissances sur les toitures pour toits plats peuvent consulter IKO’s guide to residential flat roofs.