Un toit est un lieu propice à l’espionnage, à la bagarre, aux émois amoureux ou aux frissons de liberté. Du moins, dans les films. Les scènes filmées sur des toits n’ont rien perdu de leur popularité depuis les années 1960. Pensons à celle de Vertigo (1958), de Mary Poppins (1964), de Braquage à l’italienne (1969) ou d’Un violon sur le toit (1971), pour ne nommer que celles-là. En fait, selon le site Screen Rant, la scène d’ouverture du film Vertigo, se déroulant sur un toit, demeure parmi les meilleures scènes d’ouverture de tous les temps.

Or la tendance à situer sur un toit des scènes importantes d’un film est toujours d’actualité. Des films plus récents ont aussi fait évoluer leurs personnages au sommet d’un immeuble, pour montrer ce qu’ils ont dans le ventre. En particulier, dans l’univers des studios Marvel, dont bon nombre de films à succès présentent au moins une scène filmée sur un toit. Et il ne s’agit pas que de scènes d’action.

Mais pourquoi les toits attisent-ils autant l’imagination des réalisateurs? Pour quelles raisons y reviennent-ils sans cesse? D’abord, situer une scène en hauteur fait monter d’un cran la tension d’une scène de poursuite, car toute chute risque d’être fatale. À l’opposé, un toit offre un cadre parfaitement intime pour une scène intensément romantique.

Par ailleurs, le public s’attend à ce que certains personnages, comme Spider-Man, passent au moins un peu de temps sur un toit. Sur le plan visuel, quoi de mieux que le toit d’un édifice pour mettre en valeur un paysage urbain ou un magnifique ciel étoilé, permettant des effets d’éclairage incomparables.

Dans les films à gros budget, où chaque détail est savamment étudié, un toit est bien plus qu’un décor servant le déroulement de l’intrigue. Il peut également symboliser les liens entre les personnages qui s’y trouvent.

Vous souvenez-vous de ces scènes de film iconiques se déroulant sur un toit? Attention, ce qui suit peut révéler des éléments clés de l’intrigue des films en question.

  1. La matrice (1999)

Le premier film de la série La matrice regorge de scènes de bagarre intense. Les frères Wachowski, qui l’ont réalisé, ont choisi le toit d’un édifice pour y tourner la scène la plus enlevante du film, celle où le protagoniste, Neo, apprend à esquiver les balles. C’est également sur ce toit que Trinity, la flamme de Neo, tue l’agent qui est à leurs trousses.

Lorsque Neo esquive les projectiles, le temps semble ralentir en même temps que l’image effectue une rotation autour de lui, à une vitesse apparemment normale. Cet effet saisissant, inédit à l’époque, a été qualifié de « temps des projectiles ». Selon le site Looper, la réalisation de cet effet spécial a nécessité la reproduction en 3D du toit de l’édifice aux fins du tournage sur fond vert. Les textures y ont ensuite été ajoutées sous forme d’effets numériques.

  1. La mort dans la peau (2004)

Cette série de films présente plus d’une scène d’action située sur un toit, mais celle-ci, tirée du troisième film, utilise ce décor de manière bien particulière.

Jason Bourne, un espion chevronné atteint d’amnésie, tente de découvrir les détails du programme gouvernemental d’entrainement qu’il avait suivi avant sa perte de mémoire. Il interroge au téléphone la directrice de la CIA, Pamela Landry, alors qu’il l’observe d’un toit voisin à son insu. À la fin de l’appel, Bourne révèle qu’il l’observe depuis le début, suscitant l’agitation de Landry et des agents de la CIA, incapables de le repérer.

Par cette ruse, les réalisateurs utilisent le toit non seulement pour accentuer le danger, mais aussi pour créer un sentiment de vulnérabilité chez les agents de la toute-puissante CIA, en démontrant les redoutables capacités de Bourne.

  1. L’extraordinaire Spider-Man (2012)

Spider-Man jouit d’une longue carrière devant les caméras, dont trois récentes séries de films mettant en vedette Tobey Maguire, Andrew Garfield et Tom Holland. Même si Garfield est rarement l’incarnation préférée des adeptes de l’homme-araignée, la série qui le met en vedette a le mérite de présenter une excellente scène de romance sur le toit.

Le public s’attend à ce que Spider-Man jette ses toiles du sommet des gratte-ciel et se livre à des combats en hauteur. Un moment romantique sur un toit est donc tout à fait cohérent pour ce personnage. La scène montre un Peter Parker hésitant à révéler à sa flamme, Gwen Stacey, autant son visage de superhéros tisseur de toiles que son amour pour elle. Mais peut-être le réconfort d’un toit urbain lui donne-t-il du courage. Pour les spectateurs, ce paysage nocturne de ville scintillante crée une parfaite ambiance romantique.

  1. Aladin (1992)

Ce film d’animation accentue la romance en la situant sur un toit. Après tout, rien d’étonnant à ce qu’un homme se déplaçant sur un tapis magique y emmène sa dulcinée. Cependant, alors qu’Aladin et elle profitent de leur vue imprenable sur les feux d’artifice, Jasmine commence à soupçonner le « prince » de lui cacher sa véritable identité.

  1. Batman (1989)

Bien sûr, Spider-Man n’est pas le seul superhéros à fréquenter les toits de la ville. Batman aussi s’y réfugie pour observer le monde et parfois, il saute en bas dans un coup d’éclat. Dans son film de 1989, le réalisateur Tim Burton situe la scène d’ouverture sur un toit. On suit une famille se faisant détrousser par des voyous armés. Soudain, la caméra se tourne dramatiquement vers Batman qui, perché sur un toit voisin, a observé toute la scène.

Les voyous montent ensuite sur le toit pour se cacher et apprécier leur butin. L’un d’eux s’inquiète de la possible présence de Batman, qui n’est encore qu’une rumeur, alors que l’autre se moque de lui. Bien sûr, Batman ne tardera pas à sauter vers eux pour amorcer une scène d’action.

  1. Halloween 4 : Le retour de Michael Myers (1988)

Ce film, plus très jeune, est l’un des rares à situer une scène sur un toit résidentiel, avec un effet percutant.

La série de films Halloween met en scène un tueur en série masqué, Michael Myers, qui chasse ses victimes le jour de l’Halloween. Le quatrième film de la série se concentre sur deux jeunes filles. L’une est la fille de Laurie Strode, l’héroïne du premier film.

Tentant d’échapper à Myers, les deux filles désespérées se réfugient sur un toit. L’aînée, portant la plus jeune dans ses bras, lutte pour se hisser jusqu’au faîte du toit. Alors qu’elle y est presque, son pied glisse sur un bardeau mal fixé, ce qui propulse l’intensité de la scène.

La série Halloween a récemment fait peau neuve, avec un nouveau film éponyme produit en 2018. Deux nouvelles suites sont déjà prévues. Qui sait, l’une d’elles revisitera peut-être une toiture résidentielle pour faire grimper l’épouvante?

  1. Le chevalier noir (2008 et 2012)

Le réalisateur Christopher Nolan a emmené Batman vers un univers plus sombre et plus sérieux que les versions précédentes du célèbre héros. Ce ténébreux Batman méritait des scènes de toit encore plus lourdes et tourmentées. C’est ce qu’a fait Nolan, dans le deuxième opus de la trilogie. La scène présente Harvey Dent et le commissaire Gordon, qui appellent Batman à l’aide du bat-signal. Celui-ci arrive, et les trois personnages se disputent au sujet des actions à prendre. Le fait qu’ils se trouvent sur un toit fait grimper la tension et donne à Batman l’occasion de disparaître mystérieusement.

Le réalisateur conçoit aussi, dans le troisième film de la trilogie L’ascension du chevalier noir, une scène où Batman et la femme-chat se rencontrent sur un toit. Cette fois-ci, au lieu de mettre les héros en déroute, leur passage sur un toit les rassemble. Batman y rejoint la femme-chat pour la sauver, ce qui lui donne l’occasion de l’interroger sur ce qu’elle a fait des empreintes digitales de Bruce Wayne.

  1. Skyfall (2012)

Personne ne s’étonnerait que James Bond ait vécu une intense scène de poursuite sur un toit. En fait, il en a vécu au moins deux, l’une dans Quantum (2008) et l’autre dans Skyfall (2012). La seconde est celle que nous préférons, car l’agent Bond y poursuit un vilain à moto sur les toits d’Istanbul. Si cela vous semble risqué, et bien, vous avez raison!

L’attrait des films de James Bond réside en grande partie dans les lieux uniques et époustouflants qu’ils permettent aux spectateurs de visiter. Cette scène nous transporte à travers le magnifique paysage architectural d’Istanbul. On y voit James Bond fouler les toits de tuiles en terre cuite du grand bazar de la métropole de Turquie, avec l’impressionnant toit en dôme d’une mosquée en arrière-plan.

Vous voulez voir d’autres toits fabuleux? IKO vous fait voyager virtuellement pour visiter des toitures uniques du monde entier.

  1. Elle (2013)

Ce film de science-fiction cadre son action sur les toits d’une ville futuriste afin de créer une atmosphère propice à la réflexion. Dans ce monde, les chercheurs ont inventé l’intelligence artificielle. Chacun peut en choisir une pour gérer le système d’exploitation de son ordinateur, son téléphone intelligent et ses autres appareils. Théodore, un homme divorcé et solitaire, choisit une IA nommée Samantha. Elle est dotée d’une conscience et capable d’apprendre et de ressentir des émotions. Bientôt, Théodore et Samantha tombent amoureux.

Puis Samantha, comme les autres IA, se développe au-delà de ce que les humains avaient imaginé et décide de quitter le réel pour se réfugier dans un monde immatériel. Théodore est de nouveau seul, mais cette fois, il accepte mieux la situation. Il passe des moments méditatifs sur un toit, avec son amie Amy, alors que la narration nous révèle qu’il a finalement pardonné à son ex-femme Catherine.

  1. Mange prie aime (2010)

Elle n’est pas le seul film qui situe sur un toit une scène symbolisant le pardon et le passage à autre chose. Dans Mange prie aime, le personnage principal, Elizabeth Gilbert, reçoit les conseils judicieux de son ami Richard Jenkins alors que les deux se trouvent sur un toit, en Inde. Les deux personnages sont venus dans ce pays à la recherche d’un ashram où faire la paix avec le mal qu’ils ont causé à d’autres. Pour Richard, la cause de ce mal est son alcoolisme, qu’il révèle alors à Elizabeth dans un puissant monologue.

Il la quitte ensuite en lui conseillant de chercher à pardonner. Méditant sur les paroles de son ami, Elizabeth revisite en pensées son mariage et son ex-mari duquel elle a divorcé peu après son départ en voyage. Le toit est un décor créant le vide parfait pour lui permettre de s’imaginer ce qu’elle doit faire pour réussir à passer à autre chose.

  1. Spider-Man : Les retrouvailles (2017)

Les retrouvailles est le 16e film de l’univers des studios Marvel. Avant lui, ils avaient produit de nombreuses scènes se déroulant sur un toit : poursuites, bagarres, moments comiques ou romantiques. Mais dans Les retrouvailles, le réalisateur John Watts a choisi d’y tourner un tout autre type de scène : la naissance du conflit entre Peter Parker et son père, Tony Stark.

En plus d’être un endroit qui convient naturellement à l’attente de Parker, le toit joue peut-être aussi un rôle symbolique dans cette scène. Après tout, Parker tente lui aussi de devenir, comme Stark, un héros qui surveille la ville de New York du sommet d’un édifice. Le symbole prend tout son sens lorsque, plus loin dans le film, Parker se rachète en se dégageant d’un toit effondré sur lui.

  1. À l’ombre de Shawshank (1994)

Le film À l’ombre de Shawshank comporte l’une des scènes de toit les plus marquantes de l’histoire du cinéma. Le personnage Andy Dufresne est en prison pour avoir tué sa femme et son amant. Avec d’autres détenus, il doit travailler à goudronner un toit. Andy explique à un gardien comment mettre son argent à l’abri de l’impôt. En échange, il lui demande trois bières froides pour chacun de ses codétenus. C’est tout simple, mais puissant à la fois.

Le vadrouillage d’asphalte chaud sur un toit est une tâche ardue, dans des conditions de chaleur intense, surtout à l’époque du film, soit les années 1940. Cette intensité rend la générosité d’Andy encore plus significative. Le fait qu’il ne demande rien pour lui-même est également un geste inattendu qui rend le personnage encore plus fascinant.

  1. Coyote Ugly (2000)

Au contraire d’autres films de notre liste, Coyote Ugly n’a pas été bien reçu par la critique. L’une des critiques les plus positives à son sujet, publiée dans Rotten Tomatoes, qualifie le film de « mauvais goût irrésistible ». On y suit une jeune rêveuse, Violet Sanford, qui s’installe à New York dans l’espoir de démarrer une carrière de chanteuse. Elle accepte un emploi dans un bar, le Coyote Ugly, pour y gagner de quoi vivre.

Ce qui rachète les défauts du film, c’est sa trame sonore composée par LeAnn Rimes. Plusieurs pièces de la chanteuse y figurent, dont trois grands succès, lancés en même temps que le film. À l’écran, on voit souvent Violet s’installer sur un toit pour y composer ses chansons. Un soir, elle puise même son inspiration dans la musique écoutée à tue-tête par son voisin.

 

Scènes de film tournées sur un toit

Dans de nombreux films récents, les toits servent de décor à des moments décisifs de l’intrigue. Peut-être ces films nous indiquent-ils ce que les toits symbolisent dans notre imaginaire. De même, votre scène préférée se déroulant sur un toit en dit peut-être long sur vous. Avons-nous oublié une scène de toit marquante qui vous a émue?

Êtes-vous curieux d’en savoir plus sur les toits? Vous trouverez beaucoup d’informations pratiques au sujet de votre toit en consultant le Centre d’apprentissage de IKO.

Location set to view all.

IKO manufactures products for specific areas in North America.
To ensure we feature the products available in your area, please select your country and state/province.
or
AVIS: Les produits illustrés ne sont pas tous disponibles dans votre région.