La croissance de mousses peut causer bien des dommages à un toit de bardeaux. Bien qu’une mince couche de mousse ne soit pas trop problématique, de gros amas de mousse peuvent dégrader les bardeaux, s’immiscer dessous et causer des infiltrations d’eau. De plus, bon nombre de méthodes publiées sur le Web et visant à éliminer la mousse sont en fait dommageables pour les bardeaux et sont susceptibles de faire augmenter les risques d’infiltrations. Comment retirer la mousse d’un toit de manière sécuritaire? Dans le cas d’un remplacement de toiture, doit-on d’abord enlever la mousse? Comment empêcher la mousse de réapparaitre après l’avoir enlevée? Nous répondons à ces questions et nous vous révélons tout ce qu’il y a à savoir au sujet des mousses qui croissent sur votre toit de bardeaux.

Roof shingles with moss growth

Table des matières

 

>En quoi la mousse nuit-elle aux bardeaux?

On peut penser qu’un peu de mousse sur un toit lui confère un certain charme, tout comme la vigne embellit l’extérieur d’une maison. Il est vrai que les mousses peuvent être jolies, mais elles sont nuisibles à votre toit. Voici pourquoi.

La plupart des plantes absorbent l’eau par leurs racines, mais les mousses le font par leurs feuilles. C’est pourquoi elles peuvent pousser sur des bardeaux qui, contrairement au sol, sont secs et exempts de nutriments. Les mousses peuvent étendre leurs racines directement sur les bardeaux, ce qui endommage ces derniers et risque de causer des fuites.

Lorsqu’il pleut, les mousses se gorgent d’eau, maintenant la surface du toit toujours humide. La croissance de mousses fait aussi obstacle au bon ruissellement de l’eau sur le toit, puisque l’eau doit contourner les amas de mousse au lieu de s’écouler directement vers les gouttières. Les bardeaux constamment exposés à l’eau peuvent se dégrader.

Avec le temps, les mousses peuvent croitre sous les bardeaux et les soulever, ce qui crée une ouverture par laquelle l’eau peut atteindre les couches inférieures du toit et éventuellement, la maison.

Bien qu’en quantité minime, la mousse soit plutôt inoffensive, elle risque de proliférer avec le temps. Dès que vous constatez la présence de mousse sur votre toit, vous devriez agir pour résoudre le problème. En cas d’envahissement sérieux, vous pourriez n’avoir d’autre choix que de retirer les bardeaux affectés. Un couvreur professionnel peut vous aider à évaluer quel type d’intervention s’impose sur votre toit.

Que faire si la mousse semble morte?

Lorsque le temps est sec pendant une longue période, la mousse peut sembler mourir. Cependant, certaines espèces de mousse peuvent revenir à la vie après une sécheresse de plusieurs mois. Il suffit d’une averse pour qu’elles reprennent leur croissance. Si la mousse de votre toit est sèche, saisissez l’occasion de la faire enlever du toit par un couvreur.

Moss growing on roof

Comment enlever la mousse d’un toit?

Si des mousses commencent à pousser sur votre toit, vous pouvez les retirer avant qu’elles ne deviennent une menace à la performance de votre toit. La mousse est résistante et en général, on ne peut l’enlever à la main. Toutefois, il est possible d’utiliser une solution chimique qui affaiblira la mousse sans endommager les bardeaux. On peut réaliser cette tâche à partir d’une échelle.  Nous ne recommandons pas aux propriétaires de monter sur leur toit pour y enlever la mousse.

Matériel requis

  • Sac-poubelle
  • Tuyau d’arrosage
  • Échelle (renseignez-vous sur l’utilisation sécuritaire d’une échelle avant de vous lancer)
  • Nettoyant spécifiquement formulé contre les mousses, sans javellisant et approuvé par l’agence de protection de l’environnement (EPA)
  • Ou : votre propre mélange nettoyant à base de javellisant d’eau, dans un vaporisateur. Vous pouvez mélanger 2 tasses de javellisant au chlore et 7,5 litres (2 gallons) d’eau. Vous pouvez aussi diluer 235 ml (8 oz) de savon à vaisselle dans 7,5 litres (2 gallons) d’eau.

Enlever la mousse d’un toit

  • Étape 1 : Installez votre échelle de façon sécuritaire, près de la zone affectée. Aspergez la mousse de produit nettoyant (du commerce ou fait maison).
  • Étape 2 : Suivez les directives du fabricant de nettoyant pour savoir combien de temps le produit doit agir. Si vous utilisez un produit maison, laissez-le agir pendant 15 à 20 minutes.
  • Étape 3 : À l’aide de votre tuyau d’arrosage réglé à basse pression, rincez généreusement. Une bonne partie de la mousse devrait se détacher sous l’effet du jet d’eau. Assurez-vous de ne pas diriger le jet d’eau sous les bardeaux ou directement sur eux, pour éviter de les soulever. Sinon, vous risquez de causer des fuites. Même si la mousse ne se déloge pas, rincez à fond. Il est très important de rincer tout le nettoyant appliqué pour qu’il n’endommage pas les bardeaux.
  • Étape 4 : La mousse qui se trouve toujours sur le toit devrait maintenant être suffisamment relâchée pour que vous puissiez l’enlever à la main. En restant sur votre échelle, soulevez doucement la mousse et jetez-la dans votre sac-poubelle. Vous pouvez attacher votre sac-poubelle sur l’échelle pour pouvoir garder une main sur celle-ci en permanence.
  • Étape 5 : Si certaines touffes de mousse sont trop incrustées dans le toit et ne s’enlèvent pas à la main, évitez de recourir à d’autres méthodes comme l’utilisation d’une brosse ou d’un jet à haute pression, car vous risqueriez d’endommager le toit. Consultez plutôt un couvreur professionnel qui vous indiquera les prochaines étapes à suivre.

 

Méthodes à éviter pour déloger la mousse d’un toit

Malheureusement, beaucoup de mauvais conseils circulent concernant les façons de se débarrasser de la mousse. Certains peuvent être efficaces, mais risquent aussi d’endommager votre toit. Nous ne recommandons pas de tenter de déloger la mousse des manières suivantes :

  • Récurage. On peut être tenté de récurer les bardeaux pour déloger la mousse qui s’y accroche fermement. Toutefois, cette façon de faire risque d’endommager les bardeaux d’asphalte et de leur faire perdre leur granulat.
  • Lavage à pression. Un jet d’eau à haute pression peut être très puissant, suffisamment pour casser l’adhésif sous les bardeaux et soulever ces derniers. Il peut également déloger les granules à la surface des bardeaux, ce qui compromettrait leur performance et affecterait leur coloration. Tout jet d’eau sous pression peut endommager le toit et risque de causer des fuites majeures. N’utilisez jamais une laveuse à pression ou un jet d’eau sous pression sur votre toit.
  • Produits chimiques agressifs. De fortes concentrations de javellisant ou d’autres produits chimiques peuvent causer des dommages permanents aux bardeaux et accroitre le risque de fuites du toit.

Utiliser de tels produits peut aussi annuler la garantie limitée de votre toiture. Si vous avez des doutes quant à l’innocuité ou à l’efficacité d’une méthode d’enlèvement de la mousse, parlez-en d’abord à votre couvreur. Dans les régions où les problèmes de prolifération de mousses sont courants, certains couvreurs se spécialisent dans l’enlèvement des mousses. Ils peuvent effectuer ce travail pour vous ou vous donner des conseils sur la meilleure méthode à utiliser pour votre type de toit.

Pourquoi ne faut-il pas installer une nouvelle toiture par-dessus la mousse?

Lorsque vient le temps de remplacer votre toiture, il peut être tentant d’installer de nouveaux bardeaux par-dessus les anciens. Il est vrai que cette solution est économique et rapide, puisque votre couvreur n’a pas besoin de retirer vos anciens bardeaux. C’est une stratégie intéressante pour les propriétaires, car le chantier dure moins longtemps et génère moins de débris. Cependant, dans certaines situations, ajouter une nouvelle toiture sur des bardeaux déjà en place n’est pas une bonne idée.

Par exemple, lorsqu’une quantité importante de mousses prolifère sur le toit, il est mal avisé de les recouvrir de nouveaux bardeaux. De nombreux problèmes pourraient affecter le toit si des bardeaux sont installés par-dessus les mousses. En voici quelques exemples :

  • État du toit inconnu. Si la prolifération de mousses est importante, la qualité du platelage et de la sous-couche en place peut avoir été compromise. La seule façon de constater le véritable état de ces composantes est de retirer les bardeaux. Si votre couvreur ne le fait pas, il pourrait compromettre la qualité de votre nouveau toit. Une sous-couche ou un platelage endommagés peuvent nuire au bon fonctionnement de votre nouvelle toiture. De plus, les mousses ne meurent pas immédiatement et peuvent continuer d’affecter le platelage, ce qui augmente le risque d’effondrement du toit.
  • Bosses sur le toit. Un platelage endommagé et boursoufflé, sur lequel poussent des mousses, est la recette parfaite pour obtenir une nouvelle toiture inégale. Les bosses et les creux à la surface du toit peuvent empêcher l’eau de bien s’écouler et nuire à la bonne adhérence des bardeaux. En outre, une toiture bosselée rend votre maison moins attrayante visuellement.
  • Conditions dangereuses pour les couvreurs. Les couvreurs doivent circuler sur votre toit pour installer de nouveaux bardeaux, et la mousse en rend la surface instable. En effet, elle peut se détacher sous leurs pas et causer une chute. Même si les couvreurs portent un équipement de protection contre les chutes afin d’assurer leur sécurité, augmenter les risques de chute n’est pas souhaitable.
  • Infestations secondaires. Privées de la lumière du soleil, les mousses finiront par mourir. Toutefois, elles demeureront coincées dans votre toit où elles risquent de devenir une source d’eau et de nutriments pour des moisissures ou des champignons, capables de pousser dans l’obscurité. Si vous laissez les mousses sous vos nouveaux bardeaux, vous risquez donc de générer une infestation secondaire qui peut se propager dans votre grenier et affecter l’intérieur de votre maison. En effet, la pourriture et la moisissure peuvent attaquer le bois de charpente, endommager les cloisons sèches et même miner la qualité de l’air.
  • Annulation de votre garantie limitée. Compte tenu des dommages mentionnés plus haut, l’installation de nouveaux bardeaux par-dessus un toit couvert de mousses peut aussi annuler la garantie limitée de votre nouvelle toiture.

 

Doit-on retirer les bardeaux couverts de mousses avant de refaire la toiture?

Lorsque vient le temps d’une réfection de toiture, il est possible de demander à votre couvreur d’installer les nouveaux bardeaux directement sur les anciens. Cette façon de faire peut être très économique, mais peut-on y recourir si des mousses poussent sur le toit?

Il vaut mieux se débarrasser des mousses avant de poser la nouvelle toiture. Votre couvreur devra soit retirer tous les vieux bardeaux, soit déloger les amas de mousse avec une laveuse à pression avant d’installer les nouveaux matériaux de couverture. Si le lavage à haute pression est acceptable dans ce cas-ci, c’est que vous n’avez plus à vous soucier de la performance de votre toiture actuelle. La nouvelle toiture vous fournira toute la protection dont vous avez besoin.

Avantages de retirer les bardeaux couverts de mousse avant d’installer une nouvelle toiture

Bien qu’il soit possible d’installer une nouvelle toiture sans retirer les anciens bardeaux couverts de mousse, il est préférable de les enlever. Voici pourquoi :

  • Réduire les coûts à long terme. En retirant les vieux bardeaux, vous vous gardez la possibilité d’ajouter une nouvelle couche de bardeaux lors de la prochaine réfection de votre toit. En effet, le nombre maximal de couches de bardeaux sur un toit, selon la plupart des codes du bâtiment, se limite à deux. Vous ne pouvez donc utiliser cette stratégie qu’une seule fois, et retirer les deux couches de bardeau lors de la prochaine réfection.
  • Préserver la valeur de votre maison. Prévoyez-vous de vendre votre maison bientôt? Une toiture remplacée dans les règles de l’art constitue un avantage attrayant pour les acheteurs potentiels, alors qu’une toiture mal installée risque de déprécier la valeur de votre maison.
  • Prévenir les dommages. On peut éviter les risques mentionnés plus haut simplement en retirant du toit tous les bardeaux couverts de mousse.

Roofer using roof stripping shovel to remove shingles with moss

Comment prévenir la formation de mousse sur votre nouveau toit?

Maintenant que votre toiture est refaite à neuf, vous voulez sans doute vous assurer de ne plus y voir proliférer de verdure. Voici quelques façons de prévenir l’apparition de mousses :

  • Retirer les sources d’ombrage. Les mousses préfèrent l’ombre. Un toit davantage exposé au soleil risque donc moins d’être affecté. Songez à faire tailler les arbres ou à déplacer certaines structures, comme les pergolas ou les treillis, qui projettent leur ombre sur votre toit.
  • Opter pour des bardeaux résistants aux algues. Les mousses et les algues vont souvent de pair, puisque les deux aiment les milieux humides et ombragés. Vous pouvez éviter la prolifération d’algues sur votre toit en choisissant des bardeaux résistants aux algues, comme les bardeaux NordicMC de IKO. Bien que les bardeaux résistants aux algues n’empêchent pas la formation de mousses, ils vous prémuniront contre les algues indésirables.
  • Installer une bande métallique. Une bande métallique en cuivre, en zinc ou en métal galvanisé installée sur le faîte du toit peut prévenir la formation de mousses, d’algues et de lichens. La bande s’oxyde avec le temps et les particules qui s’en détachent sous l’effet de la pluie ruissellent sur tout le toit et en font un habitat hostile aux mousses, algues et lichens. C’est aussi ce qui explique qu’on trouve moins d’algues ou de mousses directement sous les solins ou près d’une lucarne en aluminium. Toutefois, il faut noter qu’une bande de cuivre installée sur le faîte mettra un certain temps à s’oxyder et à inhiber la croissance des mousses. Il ne faut donc pas s’attendre à ce que les mousses déjà présentes disparaissent, mais plutôt à prévenir l’apparition de nouvelles mousses.
  • Procéder à des inspections régulières. Votre couvreur vérifiera que l’eau s’écoule adéquatement de votre toit, pour éviter la formation de mousses. Faites inspecter votre toiture et nettoyer vos gouttières au moins une fois par année pour éviter tout refoulement d’eau susceptible de favoriser la croissance des mousses.

Roof gutters with leaves

Que faire si la mousse repousse?

Si la mousse réapparait, ne vous fiez pas à des produits chimiques agressifs ou à une période de sécheresse pour vous en débarrasser. Les produits chimiques peuvent endommager les bardeaux autant que les mousses, ce qui aggraverait le problème. Les mousses mortes doivent tout de même être retirées à la main, sinon elles bloqueraient l’écoulement de l’eau sur le toit et entraineraient d’autres problèmes, comme les flaques d’eau stagnante. Elles peuvent aussi boucher les gouttières ou causer des fuites.

Et si j’aime les mousses?

Certains propriétaires trouvent la mousse charmante, comme le lierre qui grimpe aux murs de leur maison. Si vous souhaitez faire pousser des mousses et autres plantes sur votre toit, il vaut mieux investir dans l’implantation d’un toit vert résidentiel. Un toit végétalisé extensif, plutôt mince, suffit pour la culture de mousses et de succulentes. Pour des plantes plus grandes, il faut plutôt un toit végétalisé intensif.

Vous avez besoin d’aide pour régler votre problème de mousse?

Que vous souhaitiez retirer quelques bardeaux infestés de mousse ou faire refaire votre toiture au complet, un couvreur professionnel est la meilleure ressource à consulter. Trouvez-en un au moyen du localisateur d’entrepreneur de IKO.

Location set to view all.

IKO manufactures products for specific areas in North America.
To ensure we feature the products available in your area, please select your country and state/province.
or
AVIS: Les produits illustrés ne sont pas tous disponibles dans votre région.