Le solin de toiture est un matériau mince, habituellement de l’acier galvanisé, que les couvreurs utilisent pour éloigner l’eau de zones critiques du toit, partout où un pan de toit intersecte une surface verticale, comme un mur ou une lucarne. On pose un solin afin de ceinturer des éléments de toit, comme les évents, les cheminées et les puits de lumière. L’eau doit pouvoir s’écouler le long du solin et être dirigée vers les bardeaux plutôt que de s’infiltrer dans le platelage du toit.

S’il n’y avait pas de solin sur ces murs, l’eau pourrait s’infiltrer lentement dans la fente entre le mur et le toit, et éventuellement dans la maison.

Un solin endommagé ou mal installé, particulièrement autour d’une cheminée ou d’une lucarne, est l’une des causes les plus courantes de fuites dans le toit. Selon la FEMA (Federal Emergency Management Agency), un solin mal installé peut entraîner un pourrissement du bois et même l’effondrement du platelage. Il est donc fort probable que vous ayez des questions concernant votre toit et ses solins. Qu’est-ce qu’un solin de toiture? Comment l’installer? Qu’en est-il des réparations à effectuer sur les solins? Nous répondons à ces questions dans le présent document.

 

Types de solins de toiture

Il y a presque autant de types de solins de toiture qu’il y a de parties dans un toit! Et chaque élément de toit doit être protégé. Voici les principaux types de solins de toiture que vous devez connaître :

  • Solin en continu : Le solin en continu est aussi appelé « solin tablier », car il agit comme un tablier. Un long morceau de métal dirige l’eau vers les bardeaux plus bas. De longues pièces de solin en continu risquent de manquer de souplesse lorsque la maison prend de l’expansion et se contracte lors de changement de saison et pourraient se briser ou se déformer, permettant alors à l’eau de s’infiltrer dans le toit. Par conséquent, les longues pièces de solin en continu sont dotées de joints de dilatation qui leur permettent de bouger avec la maison.
  • Solin de base : Certains éléments de toit, comme les cheminées, nécessitent deux pièces de solin afin d’assurer que la pluie ruisselle sur la surface du solin et soit dirigée vers le bas. Or, il est loin d’être facile de poser un solin autour d’une cheminée. L’avantage de la pose d’un solin en deux pièces est qu’elles peuvent bouger avec le mouvement naturel d’expansion et de contraction des matériaux de toit sous l’effet des fluctuations météorologiques, de sorte que tout le système est sécurisé. Le solin de base (ou solin tablier) est la pièce inférieure.
  • Contre-solin : Le contre-solin est posé à l’opposé du solin de base ou par-dessus, et constitue la deuxième partie du solin en deux morceaux.
  • Solin en gradins : Le solin en gradins est une pièce de solin rectangulaire pliée à 90 degrés au centre. Il est utilisé à la jonction d’un mur et d’un toit. De multiples pièces de solin sont superposées avec les bardeaux afin d’éloigner l’eau du mur. Vous verrez comment l’on installe le solin en gradins plus loin.

Solin de cuivre en continu sur une toiture de bardeaux

Types de solins de toiture

  • Solin de puits de lumière : Habituellement, les fabricants de puits de lumière incluent le solin avec leurs produits; cependant, il arrive que les couvreurs doivent fabriquer eux-mêmes le solin ou l’acheter séparément.
  • Solin de noue : Un solin métallique doit être installé sur les noues ouvertes afin de protéger cette zone critique du toit.
  • Larmiers : On installe un solin métallique sur le bord du toit pour permettre à l’eau de s’écouler sans endommager la maison et causer une fuite.
  • Solin de dérivation : Le solin de dérivation comble le vide entre les bouts de solin en gradins et le début de la gouttière et éloigne l’eau du mur dans la gouttière. Vous verrez plus loin comment l’on pose un solin de dérivation.

Solin de puits de lumière

Larmier

Bien qu’il existe des pièces de solin préfabriquées sur le marché, bon nombre de maîtres-couvreurs préfèrent tailler leurs propres solins à partir de métal en feuille. Ils utilisent des cisailles de ferblantier pour tailler le métal qu’ils plient à la taille exacte une fois qu’ils sont sur le toit. Mais si vous décidez d’acheter des solins préfabriqués, vous devez prendre garde. Certains types de solins préfabriqués ne doivent pas être utilisés sur les toits, car ils peuvent se fracturer. Par exemple, les solins de tête et les contre-solins préfabriqués protègent les portes et les fenêtres contre les infiltrations d’eau.

Dimensions de solins de toiture

Vous vous proposez d’installer ou de réparer votre solin de toiture? Il vous faut prêter une attention particulière à la dimension. Le solin autour de l’évent de plomberie doit pouvoir encercler le tuyau et doit donc être taillé à peine plus large que le diamètre du tuyau.

De plus, les pièces du solin en gradins doivent avoir une longueur de 254 mm (10 po) et être d’au moins 50 mm (2 po) plus larges que le pureau du bardeau que vous utilisez. À titre d’exemple, les bardeaux à trois pattes ont un pureau de 143 mm (5 5/8 po). Votre solin devra donc être de 253 mm x 203mm (10 po x 8 po). Ces 203 mm (8 po) suffisent amplement pour couvrir le pureau de bardeaux typiques. La même dimension peut servir à recouvrir le pureau plus long des bardeaux NordicMC.

Cependant, dans le cas des bardeaux Crowne SlateMC de IKO qui ont un pureau de 254 mm (10 po), la pièce de solin en gradins devra être de 254 mm x 304 mm (10 po x 12 po).

Matériaux de solins de toiture

Dans le passé, les maîtres-couvreurs utilisaient du plomb ou des matériaux revêtus de plomb pour les solins. De nos jours, les maîtres-couvreurs en Amérique du Nord préfèrent utiliser d’autres matériaux, notamment :

  • Aluminium : le solin en aluminium est facile à mettre en forme en plus d’être léger. Toutefois, l’aluminium doit être recouvert d’un enduit si on l’utilise avec du béton et de la maçonnerie, car l’aluminium non enduit réagit et se dégrade au contact de surfaces alcalines. Dans les zones côtières, le solin en aluminium doit être recouvert d’un enduit même s’il n’est pas en contact avec le béton ou la maçonnerie afin d’empêcher qu’il ne se corrode.
  • Cuivre : le solin de toiture en cuivre est aussi très malléable et réagit bien au brasage. De plus, il est très durable et possède une longue durée de vie. Par contre, il se décolore et acquiert une patine que certains propriétaires déplorent, mais que d’autres recherchent. On voit couramment des solins en cuivre autour des cheminées.
  • Acier : l’acier est habituellement le matériau de premier choix pour solins, à cause de sa malléabilité, sa valeur esthétique et, s’il est galvanisé, de sa résistance à la corrosion.

Il se peut que votre code du bâtiment exige que votre maître-couvreur utilise un matériau spécifique pour le solinage, et à une épaisseur minimale. La plupart des codes du bâtiment exigent de l’acier galvanisé d’une épaisseur minimale de 26 gauge. Vous devez toujours vérifier auprès de votre code de bâtiment local.

À titre d’exemple, si vous vivez en Floride, votre code de bâtiment exige un matériau de solinage spécial, le ruban de toiture de bitume modifié :

  • Ruban de toiture de bitume modifié : le bitume modifié est un matériau d’étanchéité robuste. En ruban, il peut servir de solin pour toiture. La largeur spécifique doit être approuvée par votre code de bâtiment local.

Types de scellant pour solins de toiture

Lorsque vous posez des solins de toiture, vous devez utiliser un scellant. Occasionnellement, les maîtres-couvreurs clouent les solins et doivent choisir de les clouer sur le pan du toit ou sur le mur vertical. S’ils les clouent sur les deux surfaces, le solin risque de se déformer sous la pression du mouvement des briques ou du bois. S’ils ne clouent le solin que sur le pan du mur ou le mur vertical, le solin reste bien en place alors que les autres matériaux prennent de l’expansion et se contractent au fil des saisons.

Colle pour toitures : la colle pour toitures est un matériau d’étanchéité. Les maîtres-couvreurs l’appliquent habituellement à la truelle.

 

Small Trowel

Techniques d’installation de solins de toiture

Tout d’abord, il faut savoir qu’il existe trois principales techniques d’installation de solins de toiture, chacune convenant à différentes zones du toit. Certains types de solins correspondent à une technique spécifique.

  • Solins en gradins : la technique de solins en gradins convient le mieux lorsque le face du toit intersecte avec un mur (par exemple, lorsqu’une lucarne se projette en relief). À ce point d’intersection, il y a un risque que l’eau coule le long du mur en contournant les bardeaux et s’infiltre dans le bâtiment. La technique des solins en gradins permet à l’eau de s’écouler loin du mur vers la gouttière. Le solin est installé en gradins avec des couches de bardeaux entre chaque pièce, de sorte que l’eau s’écoule le long de chaque gradin et glisse le long du toit.
  • Contre-solin : la technique du contre-solin, donc à deux pièces, est souvent utilisée autour des cheminées. Le solin de base repose au bas de la cheminée. Le contre-solin, lui, est encastré dans la maçonnerie de la cheminée et repose sur le solin de base, de sorte que l’eau ne s’infiltre pas derrière le solin de base. Les professionnels en construction utilisent le contre-solin à beaucoup d’autres fins, mais cette technique implique toujours que la deuxième pièce de solin repose sur la première.
  • Solin de gaine pour évent de plomberie : le solin d’évent est une pièce cylindrique qu’on ajuste directement autour de l’évent. Les bardeaux sont ensuite posés sur la base ou la gaine. La hauteur de la gaine force l’eau à s’écouler autour de l’évent.

Solins en gradins

Solin de gaine pour évent de plomberie

Installer les solins de toiture

Dénégation de responsabilité: les solins de toiture doivent toujours être installés par des maîtres-couvreurs, car ces derniers connaissent les meilleures pratiques, les exigences en matière de sécurité et les codes de bâtiment et de construction de leur région. Les présentes instructions ne servent qu’à permettre aux propriétaires de mieux comprendre ce à quoi ils doivent s’attendre de leur maître couvreur.

Le solinage en gradins est la technique la plus laborieuse de toutes les poses de solins sur la toiture, étant donné qu’elle doit être effectuée au fur et à mesure de la pose des bardeaux. Voici certaines des meilleures pratiques que vous devez savoir. Tout d’abord, les solins en gradins doivent être posés avant le parement, de manière que le parement recouvre la surface des solins. S’il s’agit d’une réparation, le parement doit être retiré et replacé après que le solin ait été réparé. De plus, selon la National Roofing Contractors Association (NRCA), les solins en gradins doivent être prolongés de 20,3 cm à 35,5 cm (8 po à 14 po) au-dessus des bardeaux.

Avant le début de la pose du solin, vous devez aussi vérifier qu’un angle du mur en question se trouve sur la face du toit, comme sur l’illustration ci-dessous.

Si c’est le cas, il faut suivre la première procédure d’installation. Si ce n’est pas le cas, comme l’illustration suivante le montre, il faut suivre la deuxième procédure d’installation.

Solin d’angle

Solin en gradins sans angle de mur

Installer des solins en gradins avec un angle de mur

S’il s’agit d’un angle de mur sur le toit, il faut créer une pièce de solin d’angle en utilisant une pièce de solin en gradins type. Les instructions suivantes expliquent comment créer une pièce d’angle et installer le solin en gradins.

  • Première étape : en premier lieu, on installe la sous-couche et l’on pose les bardeaux jusqu’au commencement du mur, de manière à ce que la première pièce de solin (ou le solin d’angle) repose sur un bardeau.
  • Deuxième étape : pour former le solin d’angle, à l’aide de cisailles de ferblantier, on coupe une ligne de 45 degrés à partir de l’angle saillant jusqu’au pli central. On retire ensuite le triangle ainsi taillé. Ceci permet de plier le solin en gradins autour de l’angle de façon nette. On peut aussi acheter des pièces pré pliées et les couper à la bonne taille, ou encore utiliser une pièce d’aluminium ondulé, plus facile à plier.

Bardeau de toiture sur solin en gradins

Solin en gradin sur faîte de toit

    • Troisième étape : on plie le solin d’angle et on l’ajuste soigneusement autour du coin. On s’assure qu’il repose bien à plat et qu’il se prolonge d’au moins 20,3 cm (8 po) au-dessus des bardeaux. On le cloue à l’aide de deux clous, un de chaque côté du bord supérieur.
    • Quatrième étape : on met en place une deuxième pièce de solin que l’on replie sur elle-même pour la faire chevaucher sur le solin d’angle.
    • Cinquième étape : on retire cette deuxième pièce et on applique le scellant à l’endroit où le solin se chevauche, puis on remet la pièce en place. On plante un clou dans le bas du solin, mais pas trop bas, car il faut que le deuxième rang de bardeaux le recouvre.
    • Sixième étape : on termine tout le rang au-dessus de cette pièce de solin.
    • Septième étape : on pose maintenant une pièce de solin en gradins là où le prochain rang de bardeaux commence. Cette pièce doit chevaucher la dernière pièce de solin d’au moins 7,6 cm (3 po). On applique du scellant à l’endroit où la base du solin doit reposer puis on pose le solin.
    • Huitième étape : on continue à alterner entre les bardeaux et le solin jusqu’au bord supérieur du toit.
    • Neuvième étape : pour soliner le faîte du toit, on doit tailler une autre pièce de solin en utilisant une pièce de solin en gradins et en la taillant jusqu’à environ la moitié du pli.
    • Dixième étape : en laissant droit un côté de la pièce taillée, on plie l’autre côté de manière à épouser le faîte du toit, comme illustré. On utilise de la colle pour toiture pour bien faire adhérer cette pièce et on cloue un seul clou à sa base. Plus tard, un bardeau de faîte recouvrira le tout.

Installer des solins en gradins lorsqu’il n’y a pas d’angle de mur

Lorsque la face de votre toit intersecte le mur de façon nette sans créer d’angle, il n’y a pas lieu de créer une pièce de solin d’angle. Il faut plutôt poser un solin de dérivation qui oriente l’eau vers la gouttière. Certains maîtres-couvreurs préfèrent fabriquer eux-mêmes le solin de dérivation en cuivre. Puisque l’acier galvanisé est trop difficile à plier, on doit plutôt utiliser une pièce de solin de dérivation préfabriquée.

Voici comment installer un solin de dérivation et en gradins :

  • Première étape : on place le solin de dérivation sur la base du toit en l’ajustant bien contre le mur. On retire momentanément la pièce et on applique de la colle pour toiture à cet endroit.
  • Deuxième étape : on pose la première pièce de solin en gradins sur le bout de la bande de départ en veillant à ce qu’elle soit orientée directement vers le solin de dérivation. À l’aide de colle pour toiture et de deux clous, on fixe le solin au platelage en plantant les clous à la base de la pièce de solin en gradins, assez haut cependant pour que le prochain rang de bardeaux les recouvre.
  • Troisième étape : une fois le solin de dérivation et la première pièce de solin en gradins fixés, on pose le bardeau. En premier lieu, on applique le scellant à la base du solin, puis on pose un bardeau sur le solin et on le cloue comme d’habitude. Remarque : le bas du bardeau couvre la base du solin et les clous.
  • Quatrième étape : on complète le rang de bardeaux.
  • Cinquième étape : pour terminer le solin en gradins, on suit la même procédure décrite plus haut pour l’installation du solin en gradins avec une pièce d’angle, en commençant à la Septième étape.

Solin de dérivation

Solin de dérivation

Installer un contre-solin sur une cheminée

Le solin pour cheminée doit être posé en même temps que le maçon pose la brique et le mortier, sinon le couvreur devra faire une incision pour poser le contre-solin et sceller l’incision après la pose du solin.

  • Première étape : on s’assure que le solin de base de la cheminée est en bonne condition, bien fixé à la toiture sous les bardeaux, selon les recommandations du fabricant ou du maçon. S’il n’y a pas de solin de base, on peut installer un solin en gradins en le faisant remonter le long de la cheminée.
  • Deuxième étape : on fait une incision dans la cheminée en utilisant une meuleuse manuelle à disque diamanté pour y poser le contre-solin.
  • Troisième étape : on insère le contre-solin dans l’incision en s’assurant qu’il chevauche le solin de base d’au moins 5 cm (2 po).
  • Quatrième étape : on utilise de la colle pour toiture pour fixer le contre-solin au solin de base et à la cheminée.
  • Cinquième étape : on scelle l’incision avec du calfeutrage à toiture de manière à ce que le contre-solin soit bien fixé.

Contre-solin sur une cheminée

Installer un solin d’évent de plomberie pour toiture

Installer un solin d’évent de plomberie pour toiture est habituellement plus facile qu’installer un solin de cheminée.

  • Première étape : on pose les bardeaux comme à l’habitude jusqu’à la base de l’évent de plomberie.
  • Deuxième étape : on pose le solin ou la gaine sur l’évent de plomberie de manière à ce que la base repose sur les bardeaux. On soulève momentanément la gaine et on applique du scellant pour fixer le solin en place.
  • Troisième étape : on remet le solin fermement en place.
  • Quatrième étape : on pose le rang de bardeaux suivant jusqu’à l’évent de plomberie. On fait alors chevaucher les bardeaux sur le solin.
  • Cinquième étape : on découpe ensuite une pièce circulaire dans les bardeaux pour faire de la place pour l’évent (voir l’illustration suivante).
  • Sixième étape : on fixe ensuite le bord circulaire du bardeau avec de la colle pour toiture et en le clouant là où on le fait normalement.

Avez-vous besoin d’information sur la façon d’installer les autres types de solins pour toiture? IKO vient de vous expliquer comment installer le solin de larmier et comment installer le solin métallique de noue.

Solin de gaine pour évent de plomberie existant

Solin de gaine pour évent de plomberie neuf

Peut-on réutiliser le solin de toiture?

Quand il s’agit de travaux de réfection où l’on remplace une vieille toiture ou une toiture peu performante, il est conseillé de remplacer le solin en place, car il pourrait bien devoir être changé avant que la durée de vie de la nouvelle toiture ne soit expirée. Cependant, dans certaines circonstances, un couvreur peut décider de réutiliser le solin, par exemple s’il effectue des réparations d’une toiture relativement neuve et si le solin semble être encore en bonne condition.

Avant de décider si vous pouvez ou non réutiliser le solin, le couvreur doit tout d’abord l’enlever avec précaution pour ne pas l’endommager, puis bien l’examiner. S’il remplace les bardeaux autour du solin, il doit enlever le solin, du moins temporairement, ce qui lui permet d’effectuer la réparation en bonne et due forme.

Certains types de solins, comme le solin en gradins, sont plus difficiles à séparer des vieux bardeaux, car ils risquent d’être endommagés. Ordinairement, le couvreur remplace le solin en gradins sur une nouvelle toiture.

De plus, le couvreur ne posera pas un nouveau solin par-dessus un solin déjà en place, car il ne faut qu’une seule couche de solin sur une toiture.

Quand faut-il réparer une fuite dans un solin de toiture?

Vous vous demandez peut-être à quel moment remplacer un solin de toiture. Une vérification du solin doit être effectuée pour y déceler :

  • des dommages, des trous et des déformations;
  • de la corrosion ou de la rouille;
  • des clous desserrés ou manquants;
  • du scellant desséché ou manquant;
  • un solin mal fixé.

Si l’un de ces problèmes est décelé, il faudra remplacer le solin.

Faudra-t-il aussi remplacer le solin lors de l’installation d’un nouveau toit? Cela dépend si le solin original est en bonne condition et peut être retiré sans être endommagé; dans ce cas, il peut être réutilisé. Cependant, il est plus important d’avoir un bon ajustement et d’obtenir une toiture étanche que de faire des économies.

Comment réparer un solin de toiture?

Tout comme l’installation de solins, il vaut mieux laisser la réparation d’un solin de toiture à des maîtres couvreurs.

  • Première étape : on soulève et retire délicatement les bardeaux qui jouxtent ou recouvrent le solin endommagé. Dans le cas d’un solin en gradins, il se peut que l’on doive aussi retirer des pièces de solin non endommagées.
  • Deuxième étape : à l’aide d’un ciseau à bois, on retire délicatement tout ciment bitumineux, s’il y en a.
  • Troisième étape : si l’on a repéré le problème avant le début d’une infiltration, il y a de fortes chances qu’il n’y ait aucun dommage dans le platelage et la structure. Toutefois, il est important de vérifier quand même qu’il n’y a aucun dommage, car, en cas contraire, il faudra effectuer des réparations avant de réinstaller le solin.
  • Quatrième étape : on installe maintenant le nouveau solin et les bardeaux en s’assurant de bien suivre l’ordre prévu décrit plus haut, surtout lorsqu’il s’agit de solin en gradins.

Bien que le solin de toiture ne soit pas l’élément le plus dramatique de la pose d’une toiture, il est quand même l’un des plus importants. Si vous avez quelque préoccupation que ce soit concernant l’état des solins sur votre toiture, nous vous suggérons de faire appel à un maître-couvreur en utilisant l’outil de IKO Localiser un couvreur. Un professionnel peut vous aider à résoudre tous vos problèmes de solin de toiture ou répondre à vos questions concernant votre toiture.

Pour en savoir plus, regardez notre vidéo sur la façon de préparer et d’installer les solins de toiture.

Location set to view all.

IKO manufactures products for specific areas in North America.
To ensure we feature the products available in your area, please select your country and state/province.
or
NOTE: Not all products featured will be available in your area.