Pureau adéquat pour les bardeaux à trois pattes et les bardeaux laminés

Le pureau d’un bardeau est la portion de sa surface qui n’est pas couverte par le bardeau du rang supérieur. On obtient un pureau adéquat en superposant correctement les rangs successifs de bardeaux sur le toit. Lorsque le pureau est adéquat, les bardeaux créent le résultat visuel attendu et, si toute l’installation est bien faite, ils protègent votre toit de manière optimale.

Si les rangs de bardeaux ne se chevauchent pas suffisamment, leur pureau sera trop grand, ce qui risque d’exposer aux intempéries des zones du bardeau qui ne devraient pas l’être. Au contraire, s’ils sont trop serrés l’un sur l’autre, ils n’auront pas l’aspect voulu (en particulier s’ils comportent des lignes ombragées), sans compter le gaspillage de matériaux.

Dans les deux cas, la taille inappropriée du pureau rend difficile, voire impossible, de bien placer les clous et l’adhésif autoscellant qui sont essentiels pour optimiser la résistance au vent. Souvent, la garantie offerte par les fabricants de bardeaux est invalidée lorsque les bardeaux ne sont pas installés conformément aux directives de pose.

Contrairement à ce que bien des entrepreneurs-couvreurs croient, tous les bardeaux architecturaux n’ont pas le même pureau. Celui-ci peut même varier grandement. Auparavant, le pureau de 5 po (12,7 cm) était le plus répandu, mais les choses ont changé. Le pureau adéquat d’un bardeau peut dépendre de la taille du bardeau, de sa composition et de l’effet visuel recherché.

Pureau adéquat pour les bardeaux à trois pattes et les bardeaux laminés
Pureau adéquat pour les bardeaux à trois pattes et les bardeaux laminés

­­

Pureau des bardeaux à trois pattes

Auparavant, la plupart des bardeaux à trois pattes avaient des dimensions impériales, c’est-à-dire 12 po (30,5 cm) de large par 36 po (91,4 cm) de long, avec un pureau de 5 po (12,7 cm).   Aujourd’hui, la plupart des bardeaux à trois pattes à dimensions métriques sont plus grands. Le pureau des bardeaux métriques, proportionnel à leur taille plus grande, mesure en général 5 5/8 po (14,3 cm). Par exemple, les bardeaux IKO MarathonMC Plus AR ont un pureau de 5 5/8 po (14,3 cm). Cependant, il faut toujours vérifier le pureau exact auprès du fabricant.

 

Pureau des bardeaux laminés

Les bardeaux laminés, ou bardeaux architecturaux, ont une plus grande diversité de pureaux. Le pureau maximal des bardeaux laminés est de 10 po (25,4 cm), mais varie selon le type de bardeau. Certains bardeaux laminés ont un pureau aussi petit que 5 po (12,7 cm). En général, l’ s’adapte à la demande des consommateurs qui veulent des produits plus élaborés, ce qui implique parfois de créer de nouveaux formats.

Les bardeaux architecturaux de IKO sont fabriqués dans le format « Advantage ». Ils sont plus grands que ceux de la plupart des fabricants concurrents, et même que les bardeaux dits métriques, et présentent un pureau de 5 7/8 (14,9 cm). Les bardeaux IKO fabriqués dans ce format sont ceux des gammes CambridgeMD, NordicMC et DynastyMD.

Un moins grand nombre de rangs de ces bardeaux est nécessaire pour couvrir une même superficie. Très souvent, un entrepreneur qui commence à utiliser les bardeaux au format Advantage les installe avec le même pureau que les autres bardeaux, par habitude. Ceci, bien sûr, le prive de l’avantage de couvrir une plus grande superficie avec moins de bardeaux. Pour un professionnel de la toiture, reconnaitre et utiliser le pureau élargi signifie à coup sûr une installation plus rapide et facile, en plus des économies de matériaux.

Un pureau élargi peut aussi rehausser l’apparence de la toiture sans la surcharge de coût que représentent habituellement des bardeaux d’une telle esthétique. Par exemple, les bardeaux IKO Dynasty ont des bandes ombragées intenses qui ajoutent du contraste et créent un effet remarquable. Lorsque ces bardeaux sont installés avec un plus petit pureau, les bandes ombragées risquent de ne pas être apparentes ; une installation correcte est donc essentielle.

IKO offre aussi un des seuls bardeaux laminés avec un pureau de 10 po (25,4 cm) : le bardeau Crowne SlateMC. Grâce à ce généreux pureau, les bardeaux Crowne Slate recréent l’apparence des tuiles d’ardoise véritable. Les bardeaux à pureau élargi font un effet particulièrement épatant sur les grands toits et les toits à pente raide. Le peut vous aider à choisir les bardeaux qui vous conviennent le mieux.

Pureau adéquat pour les bardeaux à trois pattes et les bardeaux laminés

 

Résistance au vent et pureau des bardeaux

Poser les bardeaux avec un pureau adéquat est indispensable pour obtenir une résistance au vent optimale. La plupart des bardeaux sont fabriqués avec une bande auto-adhésive qui colle sous l’effet de la chaleur du soleil. Respecter le pureau adéquat permet de bien positionner cette bande adhésive pour une performance maximale. La cote de résistance au vent d’un bardeau dépend de la position correcte des clous et de la taille adéquate du pureau. Tout écart par rapport à ces exigences peut invalider cette cote.

Il est également possible de suivre les directives de pose Grands Vents pour la plupart des bardeaux laminés IKO afin de maximiser leur résistance au vent. La pose Grands Vents consiste souvent à fixer les bardeaux au moyen de six clous au lieu de quatre et à les sceller manuellement, etc. Pour en savoir plus sur l’installation Grands Vents, veuillez vous référer aux directives de pose du bardeau que vous utilisez. Il est à noter que les bardeaux des gammes IKO Dynasty et Nordic sont dotés de la bande ArmourZoneMD. Ceux-ci sont donc assortis d’une garantie Grands Vents n’exigeant que quatre clous par bardeau.

Tenir compte du pureau lors du remplacement d’une toiture

Lorsque vous remplacez les bardeaux d’un toit existant, il est essentiel de tenir compte du pureau. Les anciens bardeaux n’ont pas toujours le même pureau que les nouveaux, il n’est donc pas souhaitable de simplement les installer par-dessus.

Lorsqu’on installe des bardeaux par-dessus d’autres bardeaux n’ayant pas le même pureau, même si les deux sont du même type (bardeau d’asphalte à trois pattes ou architectural), cela peut poser problème. Le bardeau du dessous peut créer une surface inégale pour celui du dessus. Par conséquent, le nouveau bardeau pourrait ne pas être bien à plat, ce qui risque de l’empêcher d’adhérer convenablement.

Si le pureau du nouveau bardeau est identique à celui du bardeau déjà en place, on peut alors les « imbriquer ». L’imbrication est une technique utilisée par les couvreurs professionnels qui consiste à appuyer le haut du nouveau bardeau sur le bas de l’ancien. Cette technique n’est possible que si les deux ont un pureau identique.

Même lorsque c’est le cas, il est préférable d’enlever les anciens bardeaux avant d’installer les nouveaux. Ainsi, les nouveaux bardeaux reposent sur une surface lisse et plane, ce qui leur permet de livrer une performance optimale. Dans tous les cas, le Code international du bâtiment impose une limite de deux couches de bardeaux sur un toit. Consultez les directives de pose du fabricant et les exigences de la garantie pour vous assurer que la pose imbriquée est en accord avec celles-ci.

Respecter le pureau adéquat est essentiel pour une performance maximale de la toiture. Pour en savoir plus sur le pureau d’un type de bardeau en particulier, consultez-en les directives de pose ou contactez un représentant IKO. Pour trouver un entrepreneur-couvreur chevronné de votre région, qui peut vous aider à choisir le meilleur bardeau pour votre toit, visitez notre localisateur d’entrepreneur-couvreur.

Location set to view all.

IKO manufactures products for specific areas in North America.
To ensure we feature the products available in your area, please select your country and state/province.
or
AVIS: Les produits illustrés ne sont pas tous disponibles dans votre région.