L’utilité du feutre de couverture - Un feutre de couverture est-il nécessaire?

Avez-vous déjà envisagé un projet de toiture en vous demandant si un feutre de couverture est vraiment nécessaire?

Depuis plus de 25 ans, des organismes comme la NRCA (National Roofing Contractors Association) et la CASMA (Canadian Asphalt Shingle Manufacturers Association) incluent le feutre de couverture dans leurs recommandationsen matière de couverture et de protection contre l’eau. L’emploi de feutre est également exigé par de nombreux codes du bâtiment.

 

 

En lisant ce qui suit, vous comprendrez l’utilité du papier feutre de couverture et la façon dont cette couche intégrale supplémentaire contribue à la protection de votre toit – et de votre demeure.

(Vous planifiez un projet de couverture commerciale? Visitez la section Toitures commerciales du site d’IKO pour en savoir davantage sur nos membranes de couverture commerciales et nos produits et accessoires complémentaires.)

 

Qu’est-ce qu’un feutre de couverture?

Qu’on le nomme sous-couche de feutre, papier feutre, papier goudronné ou toiture en rouleaux, il s’agit d’une couche de protection qu’on installe entre le platelage et les bardeaux d’asphalte.

 

Le feutre de couverture est une feuille fabriquée à partir de matière naturelle (comme la pâte de bois) ou synthétique (comme la fibre de verre ou le polyester), enduite ou saturée d’une couche protectrice comme le bitume (ou asphalte), qui repousse l’eau tout en demeurant perméable à l’air.

le feutre de couverture

 

Pourquoi utiliser le feutre de couverture?

Les professionnels de la toiture ont découvert que l’ajout d’une couche de protection entre le platelage du toit (la surface structurale en bois qui recouvre les chevrons) et les bardeaux de couverture aide à améliorer l’apparence et la durabilité du toit. En fait, le feutre de couverture protège non seulement votre toit, mais votre demeure aussi. Et il le fait de différentes manières. Par exemple :

  1. Il est hydrofuge
    La pluie ou la neige poussée par le vent peuvent provoquer l’accumulation d’eau sous vos bardeaux, ce qui risque d’engendrer de l’humidité, des fuites, de la pourriture ou des moisissures susceptibles d’endommager votre platelage et l’intérieur de votre maison. Le feutre de couverture favorise l’écoulement de l’eau, ce qui protège votre maison des fuites.

  2. Il sert de protection supplémentaire en cas de dommages par la glace ou par l’eau
    Dans les régions nordiques, les digues de glace ou de neige sont une cause fréquente de dommages causés par l’eau. Lorsque la chaleur provenant de votre maison fait fondre la neige ou la glace accumulée sur votre toit, l’eau de fonte peut s’infiltrer par les interstices de votre toit jusqu’à l’intérieur de votre maison et ainsi causer des dégâts aux plafonds, aux murs ou aux matériaux isolants. La meilleure protection contre les digues de glace est l’installation d’une membrane de protection contre la glace et l’eau qui scelle le contour des éléments de fixation pour empêcher les fuites. Or le feutre de couverture constitue une protection supplémentaire contre l’eau et les fuites.
  3. Il contribue à vous protéger contre les intempéries
    Bien sûr, les bardeaux d’asphalte sont votre première ligne de défense contre les intempéries. Or le fait de les installer sur une couche protectrice supplémentaire contribue à augmenter la durée de vie de votre platelage. De plus, si un événement météorologique extrême venait à arracher vos bardeaux, le feutre de couverture protégerait le bois de votre platelage de la pluie et de l’eau en attendant le remplacement des bardeaux.
  4. Il peut être obligatoire d’utiliser un feutre de couverture sous les bardeaux pour obtenir une cote de résistance au feu de classe A
    Les essais menant au classement de résistance au feu des bardeaux portent sur de petites sections de platelage recouvert d’une sous-couche de feutre. Sans cette sous-couche, les bardeaux seuls risquent de ne pas satisfaire aux exigences de résistance au feu de classe A. Assurez-vous de choisir une sous-couche de feutre approuvée, compatible avec les bardeaux d’asphalte qui seront installés par-dessus et donc respectant les exigences du code du bâtiment. Recherchez des produits certifiés par des organismes définissant les normes de l’industrie, comme ASTM International ou l’Association canadienne de normalisation (CSA). Ces certifications sont indiquées sur l’emballage.
  5. Il protège le platelage de votre toit pendant les travaux
    Le feutre de couverture évite que le platelage de votre toit ne demeure exposé avant et pendant la pose des bardeaux.
  6. Il améliore l’apparence et l’uniformité du résultat final
    Comme le platelage d’un toit n’est pas toujours parfaitement plat, la sous-couche de papier feutre sert à uniformiser la surface avant d’y installer les bardeaux. Ainsi, le feutre constitue une couche supplémentaire recouvrant le platelage, qui contribue à prévenir « l’effet de cadre », ou l’apparition, sur le bardeau, de marques à la jonction des panneaux du support sous-jacent.

  7. Il prévient l’apparition de taches de résine
    Certains types de bois utilisés dans la construction du platelage peuvent, avec le temps, suinter de petites quantités de résine susceptibles de tacher ou d’abîmer votre couverture de bardeaux. Une sous-couche de feutre prévient ce problème en empêchant la résine d’atteindre les bardeaux.

 

Quand faut-il utiliser une sous-couche?

Peu importe le type de bardeaux d’asphalte que vous avez choisi, qu’ils soient traditionnels ou d’un style plus robuste (comme ceux des gammes de bardeaux architecturaux, de qualité supérieure ou haute performance), l’emploi d’une sous-couche est recommandé.

 

Quel type de feutre choisir pour votre projet?

Depuis longtemps, les couvreurs utilisent un feutre asphalté comme sous-couche sous les bardeaux d’asphalte, et traditionnellement, celui-ci était offert en deux poids standards : 15 ou 30 livres par carré (100 pi2). Le papier no 15 servait aux travaux plus légers, tandis que le no 30 offrait une protection plus robuste. De nos jours, le poids réel des feutres a changé, mais les mêmes catégories demeurent.

No. 15 No. 30
Une seule couche de cette membrane mince suffit pour les travaux plus légers et les toits à pente raide (qui favorisent l’écoulement de l’eau). Utiliser une ou deux couches de cette membrane épaisse pour une protection supérieure.
Dans certains cas, une sous-couche synthétiquepeut également convenir. Particulièrement recommandé sous une couverture d’ardoise ou de tuiles.
C’est le poids minimal recommandé par bon nombre d’associations professionnelles, et exigé par de nombreux codes du bâtiment. Convient aux pentes faibles (de 2:12 à 4:12), plus sujettes à la pluie poussée par le vent.

 

 

Quelle quantité de feutre doit-on prévoir?

Les feutres de couverture sont vendus en rouleaux. La surface couverte par un rouleau est indiquée sur l’emballage. Pour calculer le nombre de rouleaux nécessaires, divisez la surface totale de votre toit par la surface couverte par un rouleau du feutre que vous souhaitez utiliser, puis ajoutez 10 % pour compenser les pertes.

 

 

Quel que soit votre projet de toiture résidentielle, comme le dit si bien l’association l’association CASMA, « de nombreuses raisons justifient l’emploi d’une sous-couche », qu’il s’agisse d’un feutre ou d’une sous-couche synthétique.

 

Location set to view all.

IKO manufactures products for specific areas in North America.
To ensure we feature the products available in your area, please select your country and state/province.
or
AVIS: Les produits illustrés ne sont pas tous disponibles dans votre région.