Les marteaux et hachettes à toiture sont des outils spécialisés conçus pour aider les couvreurs résidentiels à couper les bardeaux et à les clouer. Leurs caractéristiques uniques rendent le travail des couvreurs plus efficace. Par exemple, une tête aimantée qui facilite le ramassage des clous égarés, ou encore un gabarit qui permet d’espacer les bardeaux selon le pureau adéquat.

roofer using a roofing hatchet to install ridge cap shingles

Tandis que le marteau est un outil de prédilection des couvreurs depuis longtemps, il existe aujourd’hui une autre façon de clouer : la cloueuse pneumatique. Celle-ci enfonce automatiquement les clous lorsque le couvreur appuie sur la gâchette, utilisant l’air comprimé pour développer exactement la force nécessaire à un clouage optimal. Malgré l’avènement de cet outil sophistiqué, certains couvreurs choisissent encore d’utiliser un marteau à bardeau traditionnel. Pourquoi?

 roofer shingling with a nail gun

Loin d’appartenir au passé, le marteau à toiture se compare toujours avantageusement aux cloueuses. Il est doté de caractéristiques uniques que les fabricants d’outils ont su améliorer depuis quelques années. Dans le présent article, nous traitons des avantages et des inconvénients du marteau à toiture, ainsi que des façons de l’utiliser.

Nous comparons aussi les marteaux de toiture aux cloueuses afin de vous aider à choisir l’outil de travail qui vous convient le mieux. Si le choix d’un outil de clouage est si important pour un couvreur, c’est parce que le clouage adéquat des bardeaux est essentiel à la performance de ces derniers. Lorsque les clous sont enfoncés trop loin, leur tête perce le bardeau et le rend vulnérable à l’infiltration d’eau. Les clous insuffisamment enfoncés posent le même risque, car ils soulèvent le bardeau du dessus et l’empêchent de bien adhérer, le rendant susceptible d’être arraché par le vent.

De plus, un clou placé au mauvais endroit peut se solder par un bardeau mal fixé au toit. Le bardeau risque alors de tomber avant même que son adhésif soit activé par la chaleur du soleil. Un clouage adéquat fait toute la différence entre un toit qui performe normalement et un toit dont les bardeaux s’arrachent et qui risque de fuir.

Anatomie d'un marteau à toiture

Pour bien comprendre les avantages d’un marteau à bardeau, il faut d’abord savoir ce qui le différencie d’un marteau de charpentier et des autres outils de clouage. Les parties d’un marteau à bardeau ont des fonctionnalités spécialement adaptées au clouage des bardeaux d’asphalte.

The parts of a shingle hammer

  1. Frappe : La frappe d’un marteau est le bout avec lequel on frappe le clou. Elle peut être lisse ou présenter une texture quadrillée qui assure une meilleure adhérence et empêche le marteau de rebondir ou de glisser sur le clou au moment de l’impact.
  2. Tête : La tête d’un marteau est sa partie supérieure. Celle d’un marteau à toiture peut comporter des encoches, des trous ou des protubérances servant de guide au couvreur pour placer les bardeaux à la bonne distance l’un de l’autre. Cette distance est appelée le pureau du bardeau.
  3. Panne : La panne d’un marteau est l’arrière de sa tête. Sur d’autres types de marteaux, elle sert d’arrache-clous, mais sur un marteau à toiture, la panne est également conçue pour soulever les bardeaux. Certains modèles ont une panne assez tranchante pour couper des bardeaux au format désiré. D’autres sont dotés d’une arête tranchante ayant la même fonction.
  4. Manche : Le manche se situe à la base de l’outil. Il est parfois recouvert d’un manchon de caoutchouc pour une meilleure prise. Il peut être fait de bois de hickory, de fibre de verre, ou d’acier massif ou tubulaire. D’autres matériaux peuvent être utilisés pour absorber les chocs et minimiser leurs effets sur la main, ce qui les rend plus faciles à utiliser pendant de longues périodes. La longueur du manche varie selon les modèles. Les marteaux les plus lourds ont un manche plus court qui en facilite le maniement, mais autrement, il faut choisir la longueur de manche avec laquelle vous êtes le plus à l’aise.

Caractéristiques d'un marteau à toiture

Un marteau à toiture peut accomplir certaines tâches que les autres marteaux ne permettent pas d’accomplir. En particulier, il permet de couper, positionner et clouer les bardeaux sans changer d’outil. Ainsi, le couvreur coupe le bardeau avec la panne et le place au bon endroit à l’aide du gabarit sur la tête du marteau. Certains marteaux ont même un gabarit ajustable qui permet au couvreur de s’adapter au pureau approprié pour chaque type de bardeau. Une fois le bardeau en place, la frappe magnétisée aide le couvreur à bien frapper le clou.

shingle hatchet

Nous venons de décrire les caractéristiques habituelles des marteaux à toiture à tête aimantée. Cependant, de nouveaux modèles comportent encore plus de fonctionnalités. En voici quelques-unes.

  • Porte-clou : Certains marteaux à toiture, comme le modèle Carpenter de Picard, sont munis d’un porte-clou intégré. Cette encoche magnétisée sert à maintenir le clou en place lors du clouage dans un endroit difficile d’atteinte.
  • Réducteur de vibration : Aujourd’hui, bon nombre de marteaux sont faits de matériaux antivibrations qui protègent votre main des chocs du clouage. Le modèle TiBone TBII-15 de Stiletto est fait de carbone pour cette raison.
  • Outil d’arrachage de bardeaux : Certains marteaux à toiture présentent un nouveau type de panne qui facilite l’arrachage des bardeaux. Notamment, la panne du marteau Cole-Bar se déploie en un pied-de-biche.
  • Gabarit métrique : Puisque les bardeaux aux dimensions métriques ont un pureau plus large, les couvreurs qui les installent peuvent choisir un marteau dont le gabarit est adapté à ce pureau. Les marteaux-hachettes métriques et ajustables de AJC sont dotés de gabarits pouvant accommoder un pureau de 5 5/8 po ou plus.

Marteaux et hachettes antiques

Certains couvreurs professionnels et collectionneurs recherchent les marteaux à toiture d’autrefois. Ils sont souvent munis d’une tête carrée et sont faits de métaux couramment utilisés dans le passé, comme le laiton ou le bronze. Si vous dénichez une telle antiquité, soyez prudent : l’outil pourrait ne plus convenir à l’installation de toitures.

antique roofing hammer

Comment utiliser un marteau à toiture

Voici un guide sommaire d’utilisation d’un marteau à toiture, afin que vous puissiez tirer parti de toutes ses fonctionnalités.

  • Étape 1 : Coupez le bardeau aux dimensions souhaitées en utilisant la panne du marteau. À l’aide d’un bord droit, tracez une ligne de craie le long du bardeau, à l’endroit où vous voulez le couper. Utilisez la panne du marteau pour rainurer le bardeau le long de cette ligne.
  • Étape 2 : Le marteau n’aura pas découpé complètement le bardeau. Pour finir la coupe, pliez le bardeau sur la rainure jusqu’à ce qu’il se rompe. Si vous installez des bardeaux stratifiés, cela ne suffira sans doute pas. Dans ce cas, utilisez une lame à crochet pour couvreur.
  • Étape 3 : Utilisez le gabarit intégré à la tête du marteau pour positionner correctement le bardeau. Une fois que vous avez ajusté ce gabarit au pureau adéquat, il vous suffit d’accrocher le guide au bord exposé du bardeau que vous venez de poser. Appuyez ensuite le bord inférieur du bardeau suivant sur la frappe du marteau. closeup of a roofing hatchet’s gauge
  • Étape 4 : Clouez le nouveau bardeau le long de la ligne de clouage ou dans la zone de clouage. Consultez toujours les directives de pose du fabricant pour vous assurer d’utiliser le bon nombre de clous.
  • Étape 5 : Évitez d’enfoncer les clous trop loin, ou pas assez.

Vous pouvez également vous servir de votre marteau à toiture lors de réparations ou d’une réfection de toiture, pour arracher les bardeaux endommagés. Glissez la panne du marteau sous le bardeau et utilisez-la comme levier pour soulever le bardeau. Cependant, la plupart des couvreurs utilisent une barre levier de type Wonder Bar (une sorte de pied-de-biche aplati) pour exécuter cette tâche. Vous pouvez aussi aussi utiliser le marteau Cole-Bar dont la panne se déploie en un pied-de-biche.

Comparaison entre le marteau et la cloueuse

Tous les fabricants de toiture approuvent l’utilisation de marteau à toiture ou de la cloueuse pour poser leurs bardeaux. Le choix de l’un ou l’autre revient donc à chaque couvreur, mais les deux outils présentent des avantages et des inconvénients dont il faut tenir compte.

sillouette of roofer holding roofing-hammer

Avantages du marteau à toiture

  • Sensation tactile : Avec un marteau à toiture, votre main perçoit l’impact du clou contre le platelage de bois, ce qui vous indique qu’il est bien fixé. Une cloueuse ne procure pas cette sensation tactile.
  • Positionnement du clou : Un couvreur expérimenté peut obtenir un positionnement et une profondeur de clouage très précis avec un marteau à toiture, mais c’est également possible avec une cloueuse. Le clouage manuel prévient l’enfoncement excessif des clous qui peut survenir avec une cloueuse mal calibrée.
  • Positionnement du bardeau : Le gabarit intégré à la tête d’un marteau à toiture facilite l’obtention d’un pureau adéquat, un facteur essentiel lors de la pose d’une toiture. Plus rarement, on peut trouver certaines cloueuses munies d’un gabarit semblable.
  • Entretien minimal : Contrairement à la cloueuse, le marteau à bardeau ne nécessite aucun entretien, sinon de le protéger de la rouille.
  • Argument de vente : Les marteaux à toiture reviennent en force, en particulier dans les marchés haut de gamme et les régions sujettes aux grands vents, car les propriétaires savent que le positionnement des clous est un facteur essentiel de la longévité de leur toit et de la garantie limitée. Si vous installez des toitures à l’aide de marteaux uniquement, vous pourriez inclure cette particularité dans votre argumentaire de vente et ainsi attirer des clients à la recherche d’une exécution de qualité.

Inconvénients du marteau à toiture

  • Temps de pose : Les adeptes chevronnés du marteau diront le contraire, mais il vous faudra plus de temps pour poser des bardeaux au marteau qu’à la cloueuse. Le maniement du marteau entraîne aussi de la fatigue dans le bras, ce qui peut vous ralentir encore davantage. Par conséquent, vos coûts en main-d’œuvre risquent d’augmenter, ainsi que le temps nécessaire pour terminer chaque chantier.
  • Formation : À l’embauche d’un nouveau couvreur, il vous faudra plus de temps pour lui enseigner le maniement d’un marteau à toiture. Comptez environ un mois ou deux avant qu’il ne devienne précis et confiant avec un marteau, comparativement à deux jours avec une cloueuse. Cependant, certains affirment le contraire, car une cloueuse peut donner lieu à des erreurs plus importantes, alors que la plupart des gens ont déjà manié un marteau.
  • Poids : Il existe des marteaux à toiture de différents poids. Les plus légers, ceux de 14 ou 16 onces, exigent plus de force pour enfoncer un clou, tandis que les plus lourds, de 22 ou 28 onces, enfoncent rapidement le clou, mais fatiguent davantage le bras. Vous seul pouvez décider quel poids vous convient le mieux.

sillouette of roofer holding nail gun

Avantages de la cloueuse

  • Rapidité : Une cloueuse est rapide et ne fatigue pas le bras autant qu’un marteau. Si votre priorité est d’offrir un faible coût d’installation à vos clients, l’utilisation de cloueuses est tout indiquée.
  • Couteau à lame rétractable : Si vous ne coupez pas les bardeaux à l’aide d’un marteau à toiture, vous pouvez utiliser un couteau à lame rétractable. Les bardeaux posés aux extrémités de chaque rangée, ainsi que les bardeaux pour faîtes et arêtes, doivent être taillés. La rapidité de coupe est un facteur important. Le couteau à lame rétractable est plus rapide, puisqu’il coupe toute l’épaisseur du bardeau, contrairement à la panne d’un marteau à toiture. Cela dit, vous pouvez toujours utiliser un couteau à lame rétractable et un marteau à toiture.
  • Uniformité : Les couvreurs inexpérimentés feront un clouage plus uniforme avec une cloueuse et mettront moins de temps à maîtriser cet outil qu’un marteau à toiture. Toutefois, par manque d’expérience, ils pourraient aussi mal ajuster leur cloueuse dans les zones plus épaisses (p. ex. au-dessus des fermes de toit), ce qui entraînerait un clouage inégal.

Inconvénients de la cloueuse

  • Entretien : Les cloueuses sont des outils plus complexes que les marteaux, et nécessitent d’être entretenues et éventuellement réparées.
  • Risque d’erreurs : Une cloueuse tire sa force de la pression de l’air comprimé. Il faut ajuster la pression du compresseur selon la température, comme indiqué par le fabricant. Si vous omettez cet ajustement, vous risquez d’obtenir un clouage trop profond, ou pas assez. En fait, une cloueuse est capable de forcer un clou au point de le faire transpercer complètement le bardeau. De plus, il faut toujours orienter la cloueuse à exactement 90 degrés par rapport à la surface du toit. Toutes ces variables prises en compte, il n’est pas étonnant que la cloueuse puisse causer des erreurs de pose des bardeaux.
  • Poids : La cloueuse est un outil encombrant et certains modèles sont beaucoup plus lourds que d’autres, principalement parce qu’ils logent plus de clous. Ce poids supplémentaire peut causer de la fatigue musculaire et compliquer le déplacement de l’outil sur un toit.

roofing Hammer driving nail into shingle

Importance d'un clouage adéquat

En fin de compte, le plus important reste la précision et la rapidité du couvreur. Le meilleur coutil pour chaque couvreur est donc celui qui lui permet d’accomplir le clouage le plus précis et efficace. Ainsi, les propriétaires et les couvreurs ne devraient jamais rejeter le marteau à toiture sous prétexte qu’il appartient au passé. Au contraire, cet outil présente des avantages et peut permettre une grande précision. Si vous cherchez un couvreur qui se spécialise dans les travaux de réparation ou d’installation de précision et de haute qualité au moyen de marteaux à toiture, vous pouvez en trouver un en consultant notre localisateur d’entrepreneurs.

Location set to view all.

IKO manufactures products for specific areas in North America.
To ensure we feature the products available in your area, please select your country and state/province.
or
AVIS: Les produits illustrés ne sont pas tous disponibles dans votre région.