L'hiver s'en vient

Alors que les feuilles changent de couleur, vous songez à sortir vos pneus d’hiver pour que la voiture soit prête à affronter la saison froide. C’est également le temps de consacrer un peu de temps bien investi à votre toiture – elle aussi doit être prête pour l’hiver. Ne vous inquiétez pas, il s’agit pour l’essentiel d’une simple inspection visuelle qui ne prend pas beaucoup de temps. Il est toutefois important de le faire avant que la neige et le gel ne s’installent sur le toit. Le mieux est d’appeler un entrepreneur-couvreur. Les professionnels connaissent mieux que quiconque les précautions à prendre pour travailler sur une échelle, en hauteur ou sur un toit à pente raide. De plus, bon nombre d’entre eux offrent une inspection automnale à tarif fixe, qui couvre une bonne partie des éléments ci-dessous.

 

Vous avez eu un été bien rempli

Entre les nombreuses parties de golf et les expéditions de camping, vous n’avez probablement pas porté attention à votre toit depuis le printemps. La première chose à vérifier? Son aspect extérieur. Manque-t-il des bardeaux? (Certaines parties du toit ne sont pas visibles du sol, assurez-vous qu’elles soient inspectées.) La ligne de faîte s’est-elle affaissée? Y a-t-il des dommages causés par une branche ou un arbre tombé ou à proximité? Si oui, il vous faut planifier des réparations avant l’hiver, car la neige recouvrira bientôt les zones endommagées et une fuite dans le toit risque d’endommager l’intérieur de votre maison.

Alors que le pro est sur votre toit

Rappelez-lui de s’agenouiller sur le toit pour inspecter de près les zones où les bardeaux rejoignent un solin, de la brique, un évent de plomberie, l’ancrage d’une antenne, etc. Ces zones sont souvent protégées de l’eau par un cordon de calfeutrage, mais celui-ci peut se fendiller en vieillissant. Il faut donc refaire tout joint abîmé en appliquant un produit de calfeutrage pour toiture approprié.

Ensuite, puisque son échelle s’appuie directement sur la gouttière, demandez à votre couvreur d’inspecter cette dernière. Il n’est pas rare que les gouttières, lorsqu’elles ne sont pas recouvertes d’un protège-gouttière, se remplissent de feuilles et autres débris (en plus d’une ou deux balles de tennis). Elles doivent donc être nettoyées afin que l’eau de pluie et de fonte de la neige s’écoule rapidement et facilement du toit. Une fois les gouttières nettoyées, inondez-les avec votre tuyau d’arrosage pour vérifier que l’eau s’écoule aussi facilement dans les descentes pluviales.

Notez qu’il est normal de trouver dans les gouttières des granules provenant des bardeaux. Ne paniquez pas! Lors de leur fabrication, les bardeaux reçoivent un excédent de granules pour assurer une couverture totale, et une partie de ces granules s’en détache une fois les bardeaux installés. Inspectez les bardeaux du toit ; s’ils sont toujours couverts de granules, tout va bien.

En terminant

Une inspection rapide du grenier est également indiquée. Assurez-vous que l’isolant est bien réparti et en quantité suffisante (il ne doit pas bloquer les évents de toit, surtout près de l’avant-toit où se situent les soffites). Une isolation adéquate permet de garder l’air tempéré dans l’espace habitable de la maison, et l’empêche de réchauffer le dessous des bardeaux, ce qui pourrait mener à la formation de digues de glace.
 

Voilà le travail!

C’était rapide, n’est-ce pas? Votre toit est inspecté et prêt pour l’hiver. Quand viendront les tempêtes de janvier et de février, vous pourrez relaxer au coin du feu en pensant aux parties de golf et aux escapades de camping de l’été prochain.

Location set to view all.

IKO manufactures products for specific areas in North America.
To ensure we feature the products available in your area, please select your country and state/province.
or
AVIS: Les produits illustrés ne sont pas tous disponibles dans votre région.