Les entreprises de toiture ont besoin de représentants commerciaux pour créer des opportunités et les convertir en clients. En tant que représentant commercial dans le secteur de la toiture, vous devez connaître les produits de toiture et les stratégies de vente les plus susceptibles de convertir les clients que votre entreprise cherche à servir. Se lancer dans le monde de la vente peut être intimidant, notamment parce que vous pouvez vous attendre à ce que les clients potentiels vous rejettent très souvent, surtout au début. Cependant, avec l’état d’esprit, la formation et les stratégies appropriés, vous pouvez réussir à vendre des toitures. Il y a beaucoup à apprendre, et dans ce document, nous vous guiderons tout au long du processus de vente avec des conseils pratiques pour vous aider à vous améliorer. Nous aborderons également les informations que vous devez connaître avant d’approcher un seul client.


 

Ce qu’il faut savoir avant de commencer

Aller frapper à une porte sans aucune préparation est souvent une erreur. Le monde de la vente de toitures n’est pas différent des autres postes de vente, où l’entreprise doit vous fournir une formation appropriée avant de commencer. Si vous avez de l’expérience dans la vente, il se peut que vous ayez besoin d’une formation pour comprendre la toiture. Si vous avez de l’expérience dans le domaine de la toiture, alors vous aurez peut-être besoin d’une formation en vente. Idéalement, vous recevrez une formation dans les deux domaines. Chaque entreprise pour laquelle vous travaillerez aura des offres et une identité de marque différentes, sans compter qu’elle pourra utiliser des techniques de vente différentes pour différents types de clients. Vous devrez connaître tout cela, et bien plus encore.

Votre formation doit comporter au moins les éléments de base suivants :

  • L’estimation : Si vous êtes chargé de fournir aux propriétaires un devis ou une soumission pour leurs travaux de toiture, votre entreprise doit vous expliquer le processus d’estimation. Vous devez être capable d’indiquer aux clients tous les différents matériaux de couverture dont ils auront besoin et leur coût. L’estimation implique de monter sur le toit, de le mesurer et, généralement, d’utiliser un logiciel pour créer le devis pour le propriétaire. Chaque entreprise procède différemment, il est donc important de savoir comment votre entreprise procède.
  • Les produits : Des bardeaux aux sous-couches et aux solins , votre entreprise proposera différents produits. En tant que représentant commercial, vous devez connaître tous les produits, leur valeur et ce qu’ils offrent. Ensemble, un assortiment de produits de toiture peut constituer un système de toiture. Par exemple, IKO propose des  accessoires de toiture  intégrés PROFORMAXMC qui fonctionnent mieux avec les bardeaux d’IKO. Chez certains fabricants, l’utilisation d’un système complet permettrait au propriétaire de bénéficier d’une garantie limitée différente de celle qu’il aurait obtenue autrement.
  • Le processus d’assurance : De nombreux propriétaires sont dépassés par le processus de demande d’indemnisation auprès de leur assurance habitation. Les représentants qui peuvent guider les propriétaires peuvent contribuer à établir la confiance, à les mettre à l’aise et à faire en sorte que l’ensemble du processus de réparation ou de réfection de la toiture se déroule sans heurts. Bien qu’une entreprise de toiture ne puisse pas influencer les experts et ne puisse pas couvrir les franchises, elle peut néanmoins offrir un soutien inestimable pour aider les propriétaires. En tant que représentant, vous devez être en mesure de dire au propriétaire exactement comment vous pouvez l’aider dans le processus de demande d’indemnisation.
  • La valeur des réparations ou d’un nouveau toit : Vous passerez une grande partie de votre temps à écouter les inquiétudes ou le stress d’un propriétaire, autrement dit les « points sensibles ».  Vous devrez ensuite expliquer comment votre entreprise et un nouveau toit ou la réparation d’un toit, en général, peuvent éliminer ces points sensibles. Vous leur offrez une solution à un problème douloureux. À cette fin, il est sage de comprendre la  valeur d’un toit.

selling roof shingles

Au-delà de la formation que vous recevez de votre entreprise, il y a quelques éléments à prendre en compte avant de commencer à parler aux propriétaires.

  • L’état d’esprit : Les clients potentiels vous rejetteront souvent. Si vous faites du porte-à-porte, vous recevrez généralement plus de refus de la part des propriétaires que d’approbations pour effectuer les travaux de toiture. C’est la nature même de tout poste de vente. Cependant, ceux qui vendent à des clients qui ont contacté leur entreprise de couverture en premier seront moins rejetés. Mais, le rejet est fréquent; et plus vous vous y préparez mentalement et évitez de vous mettre sur vos gardes ou d’être frustré, plus vous réussirez. Certains représentants commerciaux sont naturellement joyeux et peuvent facilement protéger leur estime de soi contre le rejet et les jours difficiles. D’autres ont du mal à le faire. Essayez de vous rappeler que vous offrez quelque chose dont beaucoup de gens ont réellement besoin. Les « non » ne reflètent en rien votre caractère ou votre valeur en tant que personne. Et il est préférable d’arriver plus rapidement à un « non » afin d’avoir plus de temps pour se concentrer sur les personnes qui diront « oui ». Nous verrons plus tard comment obtenir rapidement un « non ».
  • L’honnêteté : Lorsqu’un propriétaire pose une question pour laquelle vous ne connaissez pas la réponse, ou dont vous n’êtes pas sûr de la réponse, dites-le-lui. Faire des promesses que l’équipe de couvreurs ne pourra pas tenir est une mauvaise idée. Fixer des attentes auxquelles vous ne pourrez pas répondre se retournera également contre vous. L’image de l’entreprise sera meilleure et vous garderez la confiance du propriétaire si vous êtes honnête lorsque vous ne savez pas. Veillez à chercher la réponse et à la transmettre au propriétaire, cela contribuera à développer les relations et la confiance. Cela dit, il est préférable d’avoir les réponses. Assurez-vous donc de savoir tout ce que vous pouvez sur les questions typiques que posent les propriétaires. Avec l’expérience, votre base de connaissances s’enrichira.
  • Le souci du client : La plupart des représentants commerciaux qui réussissent diront qu’il est essentiel de se soucier du client et de ses besoins. Vous n’essayez pas de piéger quelqu’un ou de lui mettre une pression excessive pour qu’il achète un toit auprès de votre entreprise. Les stratégies qui exercent une trop forte pression de ce type peuvent être fructueuses au départ, mais le propriétaire peut l’annuler dès que vous partez. C’est parce qu’il n’est pas vraiment convaincu de la valeur de ce que vous lui proposez. Pour de nombreuses stratégies de vente réussies, le secret consiste à se préoccuper de ce dont le client a réellement besoin, puis à essayer de le lui offrir.

protecting home from rain strom damage

 

Le processus de vente

Le processus de vente de toitures comporte cinq étapes principales : la prospection, la qualification, la présentation, la conclusion et le suivi. Passons-les en revue une par une.

La prospection

En fonction de l’entreprise de couverture pour laquelle vous travaillez, la prospection peut être différente. Il se peut que vous fassiez du démarchage ou de la vente en porte-à-porte. Dans ce cas, votre processus de prospection peut consister à examiner quels sont les quartiers les plus susceptibles d’avoir besoin de travaux de toiture ou quels sont les quartiers que votre entreprise peut vouloir cibler. Vous pouvez aussi faire du démarchage téléphonique ou suivre les pistes que votre entreprise obtient grâce à des initiatives de marketing.

roofing contractor discussing shingle options with homeowners

La qualification

La qualification consiste à déterminer si le client auquel vous vous adressez correspond bien au toit que vous vendez. Dans toutes les ventes, la qualification comporte trois éléments fondamentaux : la douleur, le budget et l’autorité. Voici à quoi ils ressemblent dans le secteur de la toiture en particulier :

  • La douleur : Votre client a-t-il besoin d’une nouvelle toiture ou d’une réparation? Une tempête a-t-elle endommagé son toit? Le toit est-il vieux, fuit-il ou s’harmonise-t-il mal avec l’extérieur de la maison? Parfois, vous pouvez révéler à un client qu’il a besoin de réparer ou de remplacer sa toiture lors d’une inspection, mais d’autres peuvent déjà savoir qu’ils ont besoin d’une nouvelle toiture.
  • Le budget : Votre client a-t-il assez d’argent pour s’offrir la toiture dont il a besoin ou la toiture qu’il souhaite? Votre entreprise peut offrir des options de financement de toiture qui peuvent vous aider à surmonter les obstacles budgétaires.
  • L’autorité : La personne à qui vous parlez a-t-elle l’autorité nécessaire pour prendre les décisions d’achat de la toiture? Vous parlez peut-être à un locataire qui n’est pas propriétaire de la résidence, ou bien à l’un des membres d’un couple qui n’a pas l’habitude de prendre les décisions d’achat. En Amérique du Nord, la plupart des représentants commerciaux considèrent que le partenaire qui élève les enfants a le pouvoir de décision, car il passe plus de temps à la maison. Cependant, il peut aussi être idéal de réunir les deux partenaires pour un argumentaire de vente afin qu’ils puissent se concerter immédiatement.

Comment savoir si votre client potentiel possède ces trois qualités? Dès que vous vous êtes présenté et que vous avez expliqué pourquoi vous vous présentez à sa porte, commencez à poser des questions ouvertes qui vous aideront à trouver des réponses et à établir une relation. Il n’est pas judicieux de poser directement une question inconfortable comme :  « Pouvez-vous vraiment acquérir un nouveau toit? » Cependant, les gens vous donneront des informations si vous les faites parler. Voici quelques exemples de questions ouvertes :

  • Savez-vous si vous avez besoin d’un nouveau toit?
  • Comment s’est comportée votre toiture après la dernière tempête?
  • Avez-vous remarqué des signes de vieillissement de votre toit?
  • Quand avez-vous fait inspecter votre toit pour la dernière fois?
  • Avez-vous envisagé de faire poser un nouveau toit?

Vous pouvez commencer par ces questions ou par un scénario que votre entreprise vous a donné. Puis, avec le temps, vous trouverez probablement vos propres questions qui vous paraîtront les plus authentiques ou qui auront le plus de succès auprès des personnes à qui vous vous adressez.

Le secret de cette étape est d’écouter attentivement ce que le client potentiel vous dit. Certains représentants commerciaux pensent que c’est une stratégie intelligente de se précipiter sur un client et de lui faire tout un discours avant même d’avoir écouté un seul mot de ce que le client potentiel a dit. Vous réussirez peut-être à faire en sorte que plus de gens vous laissent à contrecœur monter sur votre toit avec cette stratégie, mais, dans l’ensemble, elle est moins efficace et peut être une grande perte de temps. Si une personne n’est pas qualifiée, elle n’achètera pas vos services. En outre, une stratégie aussi agressive peut rebuter même ceux qui ont besoin d’un nouveau toit. Si vous n’écoutez pas activement leur situation, vous risquez de perdre des ventes parce que vous ne comprendrez pas leurs besoins.

 

La présentation de l’offre

Une fois que vous savez que votre client potentiel est qualifié, il est temps de lui présenter votre offre. L’argumentaire consiste essentiellement à proposer vos services. Vous communiquez que votre entreprise a ce dont le client a besoin et la valeur que ces services apportent au client. Il existe une multitude de stratégies de présentation différentes, peut-être même une pour chaque représentant commercial. Vous commencerez probablement par les stratégies de présentation que votre entreprise vous a enseignées. Avec le temps, vous apprendrez à présenter un argumentaire légèrement différent, basé sur les informations que vous avez obtenues sur le client potentiel lors de l’étape de qualification. Vous pouvez également concevoir vos propres stratégies de vente sur votre marché particulier.

Selling Roof Shingles

Les stratégies pour présenter des services de couverture

Nous allons passer en revue ci-dessous quelques stratégies courantes utilisées pour vendre des services de couverture. Vous devrez mettre en œuvre certaines de ces stratégies dès votre entrée en contact avec le propriétaire, lors de la phase de qualification.

  • Zig Ziglar: Zig Ziglar est un célèbre représentant commercial qui a un grand nombre de conseils de vente classiques à offrir. Parmi les conseils les plus utiles pour les toitures, citons l’équilibre entre l’information et l’émotion. Si vous utilisez trop de logique ou d’informations, vous risquez d’avoir du mal à conclure la vente, car les gens agissent sous le coup de l’émotion. Trop d’émotions et vous conclurez la vente, mais la personne n’est pas vraiment convaincue de la valeur du toit et risque d’avoir des remords d’acheteur. Établissez la valeur du toit et utilisez l’émotion pour motiver le client potentiel à agir en fonction de cette connaissance.
  • LAER: LAER est un processus de rapprochement de Carew International. LAER signifie : listen, acknowledge, explore et respond (écouter, reconnaître, explorer et répondre). Dans cette stratégie, lorsqu’un client potentiel vous donne des informations, vous suivez les quatre étapes pour établir un rapport et le rapprocher d’une conclusion. Par exemple, si un client potentiel vous dit qu’il n’a pas d’argent pour acheter un toit en ce moment, vous l’écoutez. Ensuite, vous reconnaissez ses préoccupations, peut-être en admettant que les toits sont chers. Vous pouvez ensuite explorer ses préoccupations, en lui demandant s’il prévoit économiser de l’argent ou s’il pense pouvoir s’offrir le toit d’une autre façon à l’avenir. Ensuite, répondez en proposant vos options de financement. LAER vous aide à répondre de façon plus appropriée et à établir une relation, car le client potentiel se sent écouté et sent que vous vous intéressez sincèrement à ses préoccupations. Cela vous aidera à surmonter les objections par la suite.
  • L’amitié : Cette approche consiste à être authentique, à écouter le client potentiel et à le traiter comme un ami éventuel et non comme un simple objectif de vente. La plupart de ceux qui utilisent cette approche commencent par demander à la personne comment se passe sa journée. En retour, elle lui donnera des informations honnêtes sur sa journée. En général, les représentants commerciaux qui s’appuient sur l’amitié ont un charisme naturel et évitent les répliques toutes faites, sachant à quel moment faire la transition naturelle pour parler de toiture.
  • L’éducation : Les nouvelles tactiques de vente consistent davantage à éduquer les clients potentiels qu’à nouer des liens d’amitié avec eux. Internet permet aux gens d’examiner à l’avance les produits et services qu’ils envisagent d’acheter. Les consommateurs ont l’habitude de peser eux-mêmes le pour et le contre de différentes options, et cela vaut également pour les toitures. Si vous pouvez les aider dans ce processus en leur proposant des informations réellement utiles qui les renseignent sur leur toiture et ne se contentent pas de répéter ce qu’ils ont trouvé en ligne, vous gagnerez leur confiance et leur clientèle. Par exemple, si vous apprenez à repérer une mauvaise conception de toit et que vous pouvez éduquer un client à ce sujet, vous pouvez mettre en valeur l’expertise de votre entreprise en matière de toiture.
  • Les ententes entre l’acheteur et le vendeur : De nombreuses personnes avancent dans leur argumentaire de vente sans reconnaître que le client potentiel est également impliqué et qu’il a le choix de la suite des évènements. Créez verbalement des ententes entre l’acheteur et le vendeur sur ce qui va se passer ensuite. Cela peut être aussi simple que de demander : « Puis-je vous montrer des échantillons de bardeaux? » Au lieu de simplement les présenter. Dans le même ordre d’idées, vous pouvez demander au client s’il suit ce que vous dites, si vous parlez trop vite et plus encore.

Éléments à inclure dans votre argumentaire de vente de toiture

Comme nous l’avons vu plus haut, votre argumentaire doit être parfaitement adapté au client potentiel avec lequel vous travaillez. Vous devez être suffisamment à l’aise avec votre argumentaire pour en abandonner certaines parties, répondre aux idées de votre interlocuteur et l’ajuster à mesure que vous comprenez ce qui compte pour lui. Cependant, vous devez disposer d’un scénario étendu afin de pouvoir y puiser tout élément dont vous aurez besoin. Voici une liste générale d’éléments que vous pourriez inclure dans ce scénario de présentation :

  • La façon dont votre entreprise se distingue de la concurrence.
  • L’histoire de votre entreprise.
  • Les valeurs de votre entreprise.
  • Des images avant et après de toits en bardeaux.
  • Des options de bardeaux multiples.
  • Des informations concernant la garantie.
  • Des témoignages de clients.
  • Des avis en ligne sur des travaux récents.
  • Vos normes de qualité.
  • Des informations sur le financement.
  • Toute technologie de couverture utilisée par votre entreprise.
  • Une invitation à décider d’un moment pour faire un suivi avec le client.

Parfois, des présentations concises sont préférables. Tout dépend de votre style unique et du client auquel vous avez affaire. Cependant, n’importe lequel de ces éléments peut vous aider à avoir plus de succès.

 

Conclure la vente

La conclusion est le clou du processus de vente. Il s’agit essentiellement de demander au client potentiel s’il est prêt à acheter chez vous, à signer le contrat ou à programmer ses travaux de couverture. Comme vous pouvez l’imaginer, les gens ont des stratégies très différentes pour conclure, même dans l’industrie de la toiture. Certains représentants en toiture estiment qu’ils doivent fixer un deuxième rendez-vous ou faire un suivi avec le propriétaire pour conclure. D’autres estiment que les seconds rendez-vous ne sont pas nécessaires et qu’ils peuvent conclure dès le premier rendez-vous. Il se peut que l’une ou l’autre des stratégies soit plus efficace, en fonction de votre stratégie de présentation et du type de client potentiel auquel vous vous adressez. Votre meilleure stratégie de conclusion sera unique à vous. Néanmoins, il existe de nombreuses stratégies de conclusion que vous pouvez essayer avant de trouver celle qui fonctionne et certaines informations que vous devriez connaître pour vous faciliter la tâche.

upselling header

Le langage corporel

Le langage corporel vous permet de savoir si votre client potentiel est prêt à ce que vous l’approchiez avec une offre finale. CHEF est un acronyme de langage corporel inventé par Zig Ziglar (en anglais). Chaque lettre représente un signal qui indique que votre prospect est prêt à ce que vous concluiez. C signifie chin ou cheek, c.-à-d. menton ou joue; H signifie hands, c.-à-d. mains; E signifie eyes, c.-à-d. yeux; et F signifie friendly, c.-à-d. amical. Agir de façon amicale, établir un contact visuel et toucher son menton ou sa joue, ou encore serrer les paumes de ses mains l’une contre l’autre, expriment clairement que la personne est prête à recevoir votre proposition de conclusion.

Le traitement des objections

Lorsque vous essayez de conclure avec un client potentiel, celui-ci peut soulever des objections. Dans ce cas, souvenez-vous de LAER et essayez d’aider le client à résoudre l’objection en toute honnêteté. Bien sûr, parfois, l’objection n’est pas un véritable obstacle, mais une excuse pour dire « non ». Si vous sentez cela, vous devez accepter l’objection, car cela aide le client potentiel à se sentir respecté, et cela peut se transformer en vente plus tard.

Si l’objection est réelle, vous devez avoir un plan pour la traiter et revenir à la conclusion de la vente. Il doit s’agir d’une persuasion honnête, où vous répondez réellement à l’objection de la personne afin d’obtenir la vente. Voici quelques exemples d’objections courantes concernant les toits et la façon de les traiter :

  • Les finances : Si un client potentiel dit qu’il n’a pas l’argent nécessaire pour réparer ou remplacer sa toiture, indiquez-lui vos options de financement et même les prêts bancaires. Il est vrai que la réparation d’une toiture permet d’éviter des dommages plus coûteux par la suite.
  • Leur partenaire : Les clients potentiels peuvent dire qu’ils ont besoin de confirmer la chose avec leur partenaire, et cela peut être une déclaration honnête ou une excuse. Vous pouvez leur demander d’appeler leur partenaire maintenant ou de fixer un moment pour parler avec eux deux.
  • Le temps : les propriétaires sont occupés et peuvent dire qu’ils n’ont pas le temps de s’occuper de leur toit en ce moment. Vous pouvez leur expliquer comment votre entreprise leur facilite la tâche et leur fait gagner du temps.
  • Plusieurs devis : Les propriétaires avisés voudront peut-être obtenir d’autres devis avant de s’engager avec votre entreprise. Veillez à soumettre votre devis et à en assurer le suivi. Certains propriétaires renonceront à obtenir d’autres devis ou les obtiendront, mais choisiront quand même votre entreprise.

Il existe de nombreuses autres objections potentielles. Lorsque vous entendez une objection pour laquelle vous n’avez pas de stratégie, vous pouvez la noter et passer du temps à vous préparer à la traiter la prochaine fois.

Quand la vente échoue

Et si cela n’a pas marché? Vous pouvez toujours discuter un peu plus avec le client potentiel et tenter à nouveau de conclure. La plupart des représentants essaieront plusieurs techniques de conclusion avant d’abandonner ou de fixer un moment pour reparler au client. Toutefois, veillez à ne pas le harceler.

Vous ne parviendrez pas à conclure la plupart de vos entretiens avec des clients potentiels, à moins qu’ils ne soient d’abord très bien qualifiés par votre entreprise. C’est tout à fait normal, alors essayez de ne pas vous décourager. En fait, il est bon d’arriver plus rapidement à un « non », car cela vous donne plus de temps à consacrer aux clients potentiels qui pourraient dire « oui ».

Conclure avec différents types de personnes

Vous constaterez peut-être qu’une stratégie de conclusion fonctionne pour un type de personne, mais pas pour d’autres. Avec le temps, vous devrez développer plusieurs stratégies de conclusion. Vous devrez également apprendre quelles stratégies essayer en fonction du revenu, de la personnalité, du sexe et d’autres caractéristiques de votre client potentiel. En tant que nouveau venu dans le monde de la vente, vous serez probablement plus à même de conclure avec des personnes qui vous ressemblent. Parlez à des représentants plus expérimentés pour connaître d’autres stratégies que vous pouvez utiliser pour les personnes qui ne sont pas comme vous.

 

Le suivi

Il s’agit de la dernière étape du processus de vente. Bien que vous ayez déjà conclu votre vente à ce stade, vous ne devez pas la négliger. Vous assurez un suivi auprès de votre client après l’exécution des travaux de toiture pour vous assurer qu’il est satisfait du travail. Cela vous aide à établir une relation à long terme avec le client et peut vous aider à générer plus de ventes. Un client satisfait peut vous évaluer positivement, être plus enclin à vous recommander et rappeler votre entreprise lorsqu’il aura besoin de travaux de couverture à l’avenir. Un suivi peut être aussi simple qu’un appel, un courriel ou un message texte pour demander au client comment ça s’est passé. Il suffit d’écouter, d’accepter les commentaires et de remercier à nouveau le client de vous avoir choisi.

Residential Trends Header

Comment s’améliorer en tant que représentant commercial

Vous êtes maintenant armé de techniques et de stratégies, mais il se peut que vos premiers jours ou vos premières semaines comme représentant en toitures soient moins fructueux que vous ne le souhaiteriez. Comment faire pour vous améliorer? Il existe quelques moyens d’affiner votre stratégie de vente plus rapidement.
 

Trouver un partenaire

De nombreuses entreprises ont pour politique d’affecter les nouveaux venus à l’observation des représentants expérimentés afin de leur montrer les ficelles du métier. Un représentant expérimenté aura ses propres stratégies et les aura affinées pour les types particuliers de clients potentiels avec lesquels votre entreprise traite le plus. Apprendre de leur expérience vous aidera à mieux réussir au début, même si vous devez développer vos propres techniques au fur et à mesure que vous progressez.
 

Consigner vos résultats

Souvent, la meilleure façon de progresser dans un domaine est de garder une trace de vos succès et de vos échecs. Nous vous suggérons de garder une trace de chaque tentative de vente, qu’elle soit réussie ou non, et d’autres informations qui pourraient vous aider à vous améliorer. Vous pouvez noter :

  • Les points sur lesquels vous pensez avoir perdu le client dans votre présentation.
  • Les questions auxquelles vous n’étiez pas préparé.
  • Les objections pour lesquelles vous n’aviez pas de réponse.
  • Des informations démographiques de base pour voir si vous êtes plus performant avec un certain type de client potentiel et de quartier.
  • L’argumentaire que vous avez utilisé ou les points sur lesquels vous avez modifié votre argumentaire habituel.
  • La stratégie de conclusion de vente que vous avez utilisée.

Après avoir suivi vos résultats pendant un certain temps, vous pouvez les examiner et analyser les stratégies les plus efficaces. Avec un peu de chance, vous obtiendrez des informations importantes, comme le fait qu’un certain style de conclusion fonctionne plus souvent, ou qu’un certain changement dans votre présentation est efficace.

 

Rechercher du soutien et de la formation

L’entreprise pour laquelle vous travaillez compte probablement des dizaines d’autres représentants commerciaux qui sont confrontés aux mêmes défis que vous. Avec un peu de chance, il existe un fort esprit de camaraderie dans votre entreprise et une volonté de mentorat et d’apprentissage. Inscrivez-vous à toute formation supplémentaire que votre entreprise vous propose et participez à des évènements sociaux, car d’autres représentants plus expérimentés parleront souvent de leurs stratégies lors de ces évènements. Vous pouvez également vous inscrire à des cours de vente en ligne proposés par des tiers.
 

Devenir un excellent vendeur de toitures

Il faudra de l’expérience et des efforts pour devenir un excellent vendeur de toitures, mais avec ces conseils et une compréhension de l’entonnoir de vente général des toitures, vous êtes sur la bonne voie. Vous découvrirez peut-être aussi qu’il existe des applications pour entrepreneurs en toiture (en anglais)  qui peuvent vous aider à améliorer votre processus de vente.

Location set to view all.

IKO manufactures products for specific areas in North America.
To ensure we feature the products available in your area, please select your country and state/province.
or
AVIS: Les produits illustrés ne sont pas tous disponibles dans votre région.