Mise en garde : il incombe au couvreur de se renseigner sur toute la réglementation en matière de sécurité des équipements et des outils ainsi que de leur utilisation, et de s’y conformer.

Quels sont les outils nécessaires pour démarrer une entreprise de toiture? Est-il préférable de louer ou d’acheter l’outillage? Pour répondre à vos questions et pour vous aider à vous organiser, nous avons consulté M. Andy Lodge, vétéran de l’industrie de la toiture. Il nous a préparé une liste des outils nécessaires à l’installation, au remplacement et à la réparation de toitures. Des cloueuses aux équipements de sécurité, tout est inclus dans cette liste de vérification.

Nous fournissons des détails concernant chacun des outils, afin que vous puissiez bien les choisir. Vous découvrirez comment les couvreurs utilisent ces outils, quelles sont les alternatives offertes et quels avantages ils peuvent vous procurer. Par exemple, vous pourriez utiliser un couteau à toiture ou un couteau à lame rétractable pour couper les bardeaux. Nous indiquons les avantages et les inconvénients de chacun, pour vous aider à faire le bon choix pour votre entreprise.

roofing tools on a shingle roof
 

Liste d’outils pour la pose de bardeaux

Voici tous les outils dont un couvreur a besoin :

  1. Cloueuse à toiture
  2. Agrafeuse à percussion
  3. Marteau à toiture
  4. Compresseur d’air
  5. Couteau à toiture ou couteau à lame rétractable
  6. Pelle à bardeaux ou autre outil d’arrachage des bardeaux
  7. Pelle creuse
  8. Pied-de-biche
  9. Bâches
  10. Outils de traçage au cordeau (bobine et craie)
  11. Ruban à mesurer ou outil de mesure au laser
  12. Pistolet à colmater ou sceau de ciment asphaltique et truelle
  13. Cisaille de ferblantier
  14. Scie alternative et scie circulaire
  15. Chevalets de sciage
  16. Perceuse (sans fil, électrique ou à air comprimé)
  17. Génératrice
  18. Échelles et échelles à coulisse
  19. Échelle monte-charge
  20. Casques de sécurité
  21. Harnais de sécurité et autres équipements de protection individuels
  22. Chaussures ou bottes de travail pour couvreur (avec embout d’acier et semelle souple)
  23. Étriers à toiture
  24. Râteau
  25. Balai
  26. Balai magnétique
  27. Camion

 

Conseils généraux à l’intention des couvreurs

Avant d’explorer les différents choix pour chaque outil, voici quelques conseils généraux pour choisir tout outil ou pièce d’équipement.

Tout d’abord, pour démarrer votre propre entreprise de couverture, il est avisé de maintenir vos coûts de démarrage le plus bas possible. Pour ce faire, vous pouvez opter pour des outils et de l’équipement usagés. Les cloueuses, balais, balais magnétiques et autres pièces d’équipement usagé feront parfaitement l’affaire. Cependant, l’équipement de sécurité, notamment les harnais et les casques de sécurité, ne devrait pas avoir déjà été utilisé. Autrement, vérifiez toujours que l’outillage que vous achetez est en bon état de fonctionnement.

Si vous avez des doutes quant au bon fonctionnement d’un outil de seconde main, ne l’achetez pas. Votre réputation de couvreur dépendra de la qualité du travail que vous et votre équipe fournirez. Un équipement défectueux peut compliquer, voire rendre dangereuse la réalisation d’une toiture de qualité. En situation de démarrage, une seule erreur importante peut nuire au développement de votre entreprise.

Une autre astuce pour réduire le coût de l’outillage sans sacrifier la qualité du travail est de louer certains outils spécialisés. Si vous vous demandez si tel outil particulièrement cher est absolument nécessaire ou s’il vous fera vraiment économiser du temps, vous pouvez d’abord le louer afin de l’essayer. Dans ce cas, tenez un registre vous permettant de calculer combien de temps vous gagnez. Vous pourrez ensuite calculer le rapport coût-avantage de l’outil et décider si vous devriez l’acheter.

Dernier conseil concernant l’achat d’outillage : assurez-vous d’avoir suffisamment d’outils pour tous les membres de votre équipe. Gardez aussi à l’esprit que votre entreprise prendra de l’expansion, que vous embaucherez de nouveaux couvreurs et que vous devrez réinvestir dans de nouveaux outils et équipements. Cette réalité fera augmenter vos coûts d’embauche bien au-delà des dépenses liées au temps d’entrevue et de formation.

 

Gros plan sur les outils de pose de bardeaux

Cloueuses et marteaux à toiture

roofer on a roof holding a nail gun

La plupart des couvreurs utilisent une cloueuse pour fixer les bardeaux et pour les autres tâches de clouage. L’utilisation sécuritaire d’une cloueuse pose certains défis, mais en général, les couvreurs trouvent que le travail se fait plus rapidement avec une cloueuse qu’avec un marteau. Cela dit, de nombreux couvreurs préfèrent encore utiliser un marteau à toiture. Si vous choisissez d’utiliser des cloueuses, vous aurez tout de même besoin d’un marteau à toiture pour certaines tâches de clouage ou dans des endroits où une cloueuse serait trop encombrante.

roofing hatchet hanging from roofer's belt

Agrafeuse à percussion

roofer using a Hammer Tacker Stapler

Les sous-couches de feutre peuvent être fixées au moyen d’agrafes ou de clous à rondelles, selon les exigences du code du bâtiment. Si vous utilisez des agrafes, il vous faudra une agrafeuse. Si vous utilisez déjà des cloueuses à air comprimé, vous aurez avantage à vous doter d’agrafeuses à air comprimé. On trouve même des outils 2-en-1 pouvant servir de cloueuse et d’agrafeuse.

Lorsque vous installez une sous-couche de feutre, vous devez utiliser des rondelles de plastique ou de métal de 2,5 cm (1 po) de diamètre. Ces rondelles empêchent l’eau de pénétrer sous la sous-couche advenant une fuite.

Compresseur d'air

Pour utiliser des cloueuses à air comprimé, il vous faudra un compresseur capable de maintenir une pression adéquate dans vos outils, sans interruption. Vous pourriez être tentés de choisir des cloueuses à compresseur intégré pour éviter d’acheter un compresseur d’air. Cependant, ce type de cloueuse est incapable de maintenir une pression adéquate pendant toute la durée d’un chantier de toiture. De plus, les cartouches d’air comprimé coûtent cher. N’oubliez pas que tout retard de chantier fait augmenter le coût de la main-d’œuvre et risque de vous faire rater d’autres contrats. Avoir un compresseur sous la main en tout temps est beaucoup plus pratique.

À mesure que votre entreprise se développe, vous pourriez avoir besoin d’un plus grand nombre de cloueuses à la fois. Dans ce cas, il vous faudra sans doute un réservoir d’air comprimé pour répondre à la demande de toutes les cloueuses en même temps. L’achat d’un réservoir d’air comprimé peut être plus économique que l’achat d’un nouveau compresseur.

Outils de coupe pour bardeaux : couteau à toiture ou couteau à lame rétractable

roofing hook blade

Les couvreurs utilisent un couteau à lame rétractable ou un couteau de couvreur à lame recourbée pour effectuer différentes tâches, notamment pour couper les bardeaux. Si vous installez des bardeaux à trois pattes, vous devrez tailler des bardeaux en plusieurs sections pour recouvrir le faîte et les arêtes du toit. En outre, peu importe le type de bardeaux que vous posez, vous aurez besoin de couper la sous-couche ainsi que le protecteur contre la glace et l’eau. Le couteau à lame rétractable constitue un bon choix, mais un couteau à toiture, plus spécialisé, facilite encore la tâche. La lame du couteau à toiture se termine en un crochet qui aide à contrôler la coupe de matériaux épais, comme les bardeaux.

Pelle creuse, pelle à bardeaux ou pied-de-biche

Une pelle creuse est une grande pelle concave et carrée, contrairement à la pelle plate et pointue utilisée pour creuser la terre. Les couvreurs utilisent parfois une pelle creuse pour ramasser les débris de bardeaux et les mettre au rebut.

roofing scoop shovel and tear-off shovels

Une pelle creuse est un bon choix de départ, car elle ne coûte pas cher et fait bien le travail. Cependant, vous devriez aussi envisager l’achat de pelles à bardeaux. La pelle à bardeau est un outil spécialisé idéal pour l’arrachage des bardeaux. Elle est munie de dents en acier qui permettent de soulever les vieux bardeaux et de les pousser vers le conteneur à déchets ou la bâche. Certains modèles ont un manche incliné qui évite aux ouvriers de trop se pencher.

Vous pourriez aussi vous procurer un pied-de-biche. C’est l’outil de prédilection pour retirer les clous et certains bardeaux endommagés lors d’une réparation qui n’exige pas l’arrachage complet de toute la toiture. Si vous possédez déjà un marteau à toiture, vous pourriez utiliser sa panne pour arracher les clous. Éventuellement, vous trouverez la combinaison d’outil qui vous convient le mieux.

Bâches

Tout chantier de toiture nécessite que vous ayez des bâches à portée de la main, au cas où le mauvais temps vous obligerait à interrompre les travaux. Ces bâches vous serviront alors à protéger les zones exposées du toit de tout dommage pouvant être causé par l’eau.

Mais les bâches sont aussi utiles lors de l’arrachage des vieux bardeaux. Vous en aurez besoin lors de la préparation d’un chantier de réfection de toiture. Étendez-les au sol afin de protéger l’aménagement paysager des débris de bardeaux et des clous qui pourraient tomber de la toiture. Ainsi utilisées, les bâches facilitent le nettoyage du chantier en plus de protéger les végétaux fragiles, une précaution que les propriétaires apprécieront.

roofing tarps used to protect plants on a roofing job site

Vous pourriez aussi utiliser des bâches pour protéger vos matériaux des intempéries, notamment lorsque vous entreposez des paquets de bardeaux à l’extérieur.

Outils de traçage au cordeau

roofer snapping a chalk line

Les couvreurs ont souvent besoin de tracer des lignes au cordeau, entre autres lors de l’installation de noues ouvertes ou de l’alignement des gouttières. Pour cela, il vous faut des bobines de cordeau, qui sont vendues avec une réserve de poudre de craie. Puisque vous n’achetez un cordeau qu’une seule fois, et qu’il n’en coûte pas très cher, il importe d’en choisir un de bonne qualité. Vous économiserez ensuite en achetant de la craie en vrac pour le remplir.

Ruban à mesurer ou outil de mesure au laser

roofer using a Measuring Tape

L’utilisation d’un ruban à mesurer est plutôt simple. Mais de nos jours, les outils de mesure au laser sont une alternative de plus en plus populaire. Cependant, ces outils hautement technologiques ne conviennent pas toujours aux travaux de toiture, car ils ne sont pas très efficaces sur de courtes distances. Vous aurez donc tout de même besoin d’un ruban à mesurer métallique dans certaines situations.

Pistolet à colmater ou sceau de ciment asphaltique et truelle

Caulking Gun used in roofing

Il y a deux façons d’appliquer du ciment asphaltique pour toiture : à l’aide d’un pistolet à colmater ou d’une truelle. Les pistolets à colmater offrent une meilleure précision et sont généralement l’outil de prédilection des couvreurs.

Cisaille de ferblantier

roofing tin snips being used to cut drip edge

Les cisailles sont utiles pour tailler les solins métalliques et les gouttières. Vous pouvez choisir des cisailles droites ou inclinées vers la gauche ou la droite. Si vous faites souvent des coupes incurvées, il peut être intéressant de vous procurer des cisailles courbées. En fait, si vous vous spécialisez dans la pose de gouttières, vous pouvez vous procurer des cisailles motorisées ou un outil pour perceuse afin de prévenir la fatigue de vos mains. Si votre budget est limité, une simple paire de cisailles de ferblantier fera amplement l’affaire.

Scie alternative et scie circulaire

Pourquoi utiliser deux types de scies? Une scie alternative vous sera utile pour découper le platelage afin d’installer une fenêtre de toit ou encore pour retirer une partie du platelage endommagé par l’eau. Moins précise que la scie circulaire, la scie alternative s’utilise plus aisément sur un toit et dans des espaces restreints, sans couper trop loin. Les couvreurs d’expérience savent ajuster la profondeur de la scie circulaire et la manier avec précision ; ils peuvent donc se passer d’une scie alternative.

Circular Saw used in roofing

Il vous faudra une scie pour couper le nouveau platelage aux bonnes dimensions lors d’une réparation de toiture. Puisque vous n’effectuerez pas cette coupe sur le toit et qu’il vous faudra une coupe bien droite, le meilleur outil pour cette tâche est la scie circulaire. Elle ne permet pas les coupes arrondies, mais elle travaille plus rapidement qu’une scie alternative. Choisissez une lame d’au moins 18,4 cm (7 1/4 po) pour pouvoir découper une épaisseur de 5 cm (2 po). Le platelage ne sera sans doute pas aussi épais, mais vous utiliserez aussi la scie circulaire pour couper les étriers à toiture, beaucoup plus épais.

Chevalets de sciage

Les chevalets de sciage sont nécessaires à l’utilisation d’une scie circulaire. Il est avantageux de les acheter usagés, à condition qu’il soit toujours d’aplomb.

Perceuse (sans fil, électrique ou à air comprimé)

Si vous prévoyez d’investir dans un gros compresseur d’air pour alimenter vos cloueuses, il peut être avantageux d’acheter une perceuse fonctionnant elle aussi à air comprimé. Toutefois, les perceuses électriques sans fil sont plus faciles à utiliser en hauteur, car elles n’ont pas de fil sur lequel on risque de trébucher. Même si les perceuses sans fil ont une autonomie limitée, un couvreur ne l’utilisera pas très fréquemment. La simplicité d’utilisation d’une perceuse sans fil compense largement l’inconvénient de son temps de recharge.

Échelles et échelles à coulisse

Extension Ladders used by roofers

Vous aurez besoin d’au moins un escabeau et une échelle à coulisse pour monter sur les toits de différentes hauteurs. Le nombre d’échelles dont vous disposez aura un impact sur votre rapidité d’exécution. Par exemple, avec deux échelles, seulement deux couvreurs pourront transporter les bardeaux jusqu’au toit, et vous ne pourrez accéder qu’à deux parties du toit à la fois. Selon la taille de votre équipe, un plus grand nombre d’échelles pourrait accroître votre efficacité. Découvrez comment choisir la bonne échelle de toit.

Échelle monte-charge ou location de camion-flèche

Boom truck lifting shingles to the top of a roof

La réglementation émise par l’OSHA interdit la manutention de paquets de bardeaux sur un escabeau ou une échelle à coulisse, car ce sont des objets lourds risquant de causer une chute. Vous devez plutôt utiliser un monte-charge ou une échelle monte-charge. N’essayez pas de construire vous-même un monte-charge pour vos paquets de bardeaux, car vous seriez tenu responsable en cas d’accident. Acheter plutôt une échelle monte-charge fiable afin d’assurer votre sécurité et celle de vos employés.

Les camions-flèches sont une autre option. Ceux-ci sont équipés d’un convoyeur pour transporter les bardeaux en hauteur. Peu importe la méthode choisie pour monter vos paquets de bardeaux sur le toit, assurez-vous d’empiler adéquatement les bardeaux sur le toit. Une dernière option, peut-être la plus facile, est de choisir un distributeur qui offre la livraison directement sur le toit, ce qui vous évite de monter les bardeaux vous-même.

Casques de sécurité

roofer wearing a hard hat on the job site

Les casques de sécurité sont indispensables pour protéger votre tête et celle de vos employés. Assurez-vous de choisir des casques conformes à la réglementation de votre région en matière de sécurité. Aux États-Unis, les casques doivent être approuvés par l’organisme OSHA et se conformer aux normes de l’ANSI (American National Standards Institute).

Au Canada, ils doivent respecter les normes de sécurité de votre province ainsi que de l’Association canadienne de normalisation (CSA). Par exemple, en Ontario, les casques de sécurité doivent être de classe G, soit un type de casque qui protège le dessus, les côtés et l’arrière de la tête. Plusieurs types de casques de sécurité CSA et ANSI répondent à ces exigences.

Ayez toujours un casque de sécurité pour chaque employé. De plus, il est utile d’en garder un de plus en réserve, car tout casque ayant subi un choc (même léger) doit être jeté. C’est pour cette raison que vous ne devriez jamais utiliser de casques de sécurité usagés, car il serait impossible de savoir s’ils sont intacts. D’ailleurs, un casque plus ancien risque de ne plus correspondre aux normes de sécurité.

Harnais de sécurité et autres équipements de protection individuels

Roof Safety Harness worn by a roofer

Il existe de nombreux règlements qui régissent l’utilisation des harnais de sécurité et d’autres équipements de protection individuelle. Assurez-vous de les connaître avant de vous procurer ces équipements. Aux États-Unis, l’OSHA exige que chaque couvreur porte un système antichute personnel dès qu’il travaille à une hauteur de 2 m (6 pieds) ou plus. Ces systèmes doivent respecter des normes très élevées. Par exemple, chacun doit pouvoir stopper une chute de 2267 kilos (5000 lb). Lorsque vous aurez trouvé le bon harnais de sécurité répondant aux normes en vigueur, achetez-en au moins un pour chaque couvreur. En outre, si vous n’utilisez pas d’ancrage permanent, vous devrez retirer vos ancrages à la fin du chantier pour éviter que quelqu’un d’autre l’utilise par la suite.

Chaussures de travail

Roofing Shoes

Quel type de chaussures les couvreurs portent-ils? Des chaussures à embout d’acier et à semelle souple. La souplesse des semelles est importante pour protéger les bardeaux. Marcher sur un toit avec des semelles de plastique rigide risquerait de l’endommager.

Quant aux embouts d’acier, ils servent à protéger vos orteils des objets et équipements lourds. Sans une telle protection, un paquet de bardeaux ou encore un marteau qui tomberait sur vos orteils pourrait vous blesser.

Étriers à toiture

Roofing toe boards on a shingle roof

Sur les toits à forte pente, il vous faudra peut-être des étriers à toiture pour ne pas perdre pied. En effet, sur ce type de toit, les systèmes antichute personnels ne sont pas suffisants. Certes, ils préviendront les chutes de hauteur, mais pas les petites chutes qui sont tout de même dangereuses et peuvent interrompre votre travail. De plus, il peut être carrément impossible de se maintenir debout sur un toit à très forte pente, sans poser les pieds sur des étriers.

Les étriers à toiture sont faits de madriers (2 x 4) vissés dans le toit. On les utilise pour y poser les pieds ou pour retenir des paquets de bardeaux sur les toits en pente. Vous aurez besoin de clous Ardox de 10,16 cm (4 po) pour les fixer au toit.

On trouve aussi sur le marché des supports en acier conçus pour le même usage. Ils peuvent servir à installer un système de garde-corps ou à fixer les madriers. Il y a beaucoup à apprendre sur la protection des couvreurs contre les chutes.

Autres équipements de sécurité

Vous voudrez ou serez peut-être tenu d’utiliser d’autres types d’équipements de sécurité, selon la réglementation locale, la hauteur du toit ou d’autres facteurs. Par exemple, des échafaudages, des lignes d’avertissement, des garde-corps ou une nacelle élévatrice. Vous pourriez aussi envisager certains équipements destinés à vous garder au frais sur la toiture. Pour en savoir plus sur les exigences et options proposées par l’OSHA, veuillez consulter sa publication sur la protection des couvreurs.

Râteau et balai

Le nettoyage des lieux à la fin du chantier est essentiel pour faire bonne impression auprès des propriétaires et leur montrer que vous vous souciez de leur propriété. Utilisez un balai dur pour ramasser les clous ou débris de bardeaux sur les balcons et terrasses. Pour nettoyer la pelouse et la cour, utilisez un râteau.

Balai magnétique

Magnetic Sweeper

Un balai magnétique sert à récupérer, à la fin du chantier, les clous tombés par terre. Il est important de déployer tous les efforts nécessaires pour ramasser les clous afin que les propriétaires puissent marcher sans crainte sur leur pelouse après votre départ.

Camion

roofers in a pickup truck

Enfin, il vous faudra un véhicule de travail pour transporter vos outils, votre équipement et vos matériaux. En tant que couvreur, vous avez besoin d’un peu plus qu’un véhicule ordinaire. Par exemple, une fourgonnette ou une camionnette dont l’espace de chargement est fermé sont d’excellents choix puisqu’il vous faut protéger vos outils des intempéries.

 

Avez-vous les outils nécessaires à tout bon couvreur?

Comme vous pouvez le constater, un couvreur nécessite plus de 30 outils et pièces d’équipement pour installer des bardeaux d’asphalte. Nous vous suggérons d’imprimer la première page du présent article et de l’utiliser comme liste de vérification afin d’avoir en main tous les outils nécessaires à votre premier chantier de toiture. Ensuite, vous voudrez peut-être en savoir plus sur les façons de démarrer votre propre entreprise de toiture.

Location set to view all.

IKO manufactures products for specific areas in North America.
To ensure we feature the products available in your area, please select your country and state/province.
or
AVIS: Les produits illustrés ne sont pas tous disponibles dans votre région.