Vous trouverez les réponses dans la liste de vérification en sept points « Choisir un couvreur ».

Votre toit est un investissement important. Qu’il s’agisse de petites réparations ou d’une toiture entièrement neuve, l’entrepreneur que vous choisissez déterminera la qualité de votre toiture et dans quelle mesure votre toiture protégera votre maison en cas de conditions météorologiques extrêmes. Une pose correcte est nécessaire pour bénéficier de la garantie limitée du fabricant de bardeaux. Il est donc important de choisir le bon couvreur. Nous aborderons les questions à poser à votre couvreur pour vous assurer que vous faites un bon choix. Ensuite, nous vous guiderons plus généralement dans le processus pour choisir un couvreur.

roofers installing starter shingles

Questions à poser à un couvreur

Avant de vous engager avec votre couvreur, vous devez lui poser quelques questions très précises sur la toiture pour vous assurer qu’il est honnête et qu’il s’agit du meilleur choix pour vous. Pour discuter des questions spécifiques que vous devriez poser à un couvreur, nous avons contacté Milt Kreitzer, vice-président des opérations et des ventes pour Castle Roofing à Dayton, Ohio.

Voici 22 questions que vous devriez poser à votre couvreur

Il est préférable de commencer par des questions sur leur activité, car cela vous donne une idée de leurs qualifications et de leur expérience.

1. Êtes-vous associé à un fabricant ?

La plupart des fabricants de bardeaux de toiture – y compris IKO – ont des programmes spéciaux pour les participants qualifiés qui ont été formés à leurs produits et à leur installation. Si votre couvreur est affilié à un fabricant, c’est le signe qu’il comprend mieux comment installer les produits de cette entreprise, ce qui peut se traduire par une toiture de meilleure qualité pour vous. Vous pouvez utiliser notre outil de recherche pour trouver un entrepreneur IKO ROOFPRO® près de chez vous.

2. Avez-vous une assurance ?

Votre couvreur doit avoir une assurance, non seulement pour protéger son entreprise, mais aussi pour vous protéger si un accident se produit sur votre propriété. Si votre couvreur n’a pas d’assurance, vous pourriez être tenu responsable si son employé a un accident en travaillant sur votre toit. Tous les couvreurs doivent avoir au moins une assurance valide de responsabilité civile générale et d’indemnisation des accidents du travail. Renseignez-vous sur le type d’assurance dont les couvreurs ont besoin et assurez-vous que les polices de votre couvreur sont toujours valables avant de le laisser travailler.

3. Détenez-vous un permis ?

Dans de nombreuses régions d’Amérique du Nord, les couvreurs doivent détenir un permis. Ne vous contentez pas de les croire sur parole, vérifiez leur permis de couvreur dans votre pays ou province.

4. Où se trouve votre adresse permanente ?

Vous pouvez exclure les chasseurs de tempêtes en confirmant leur adresse. Assurez-vous qu’il ne s’agit pas d’une simple boîte postale. Vous pouvez utiliser Google Maps pour visualiser le bâtiment actuel et vérifier que l’entreprise existe bien à l’adresse que le couvreur vous a donnée. Regardez si le bâtiment comporte une enseigne pour l’entreprise de couverture, ou s’il ressemble à un entrepôt ou à une unité de stockage où un couvreur pourrait entreposer ses outils et ses matériaux. Malheureusement, il existe des opérateurs peu scrupuleux qui investissent des quartiers entiers avec un seul camion et disparaissent dès que le travail est terminé, sans que vous puissiez les contacter en cas de problème.

5. Y a-t-il des photos de votre travail sur votre site web ?

Des photos avant et après peuvent vous aider à vous faire une idée du type de travail effectué par le couvreur. Il peut être difficile d’évaluer la qualité du travail si vous ne connaissez pas grand-chose à la toiture, mais le simple fait que les couvreurs soient disposés à montrer des photos de leur travail indique qu’ils sont au moins quelque peu transparents.  Un professionnel de la toiture de bonne réputation sera fier de partager les photos et les détails des projets que son entreprise a réalisés, sur les médias sociaux et sur son propre site Web. Si possible, vous pouvez également vous rendre en voiture pour voir la toiture des différentes résidences.

home's roof before a reroof
home's roof after a reroof

6. Quelle est votre expérience ?

Si leur site Web n’indique pas depuis combien de temps ils sont en activité, il s’agit probablement d’une nouvelle entreprise. Cependant, les entrepreneurs en pose de toiture qui viennent de se lancer à leur compte peuvent être tout aussi qualifiés que les entreprises qui existent depuis plus longtemps. En général, les couvreurs passent un certain temps à travailler pour une autre entreprise avant de créer leur propre entreprise de toiture. Ne prenez donc pas une décision d’embauche en vous basant uniquement sur les années d’activité. Considérez également d’autres facteurs. Votre nouvelle toiture est assurément un investissement à long terme. Vous voulez être sûr que l’entreprise de l’entrepreneur sera toujours en activité pour respecter toute garantie.

7. Où puis-je trouver les commentaires de vos clients ?

Vous pouvez trouver des commentaires de clients sur les sites Web des couvreurs. N’oubliez pas non plus que les couvreurs publient les meilleurs commentaires pour leur site Web. Il est donc sage de rechercher les couvreurs sur une source secondaire d’évaluation à laquelle vous faites confiance. Google propose des critiques sur les entrepreneurs dans sa fonction Cartes. Yelp, Angie’s List et Home Advisor proposent tous des commentaires sur les entrepreneurs. Vous pouvez également vérifier l’évaluation du couvreur auprès du bureau d’éthique commerciale (Better Business Bureau). En fin de compte, les commentaires doivent vous guider, sans être le seul facteur décisif dans votre décision.

8. Vous êtes spécialisé dans un domaine précis ?

Certains couvreurs se spécialisent dans des parties spécifiques du travail, comme l’installation de puits de lumières. Si vous savez que votre toit est plus complexe ou que vous avez besoin de travaux spécialisés, il peut être avantageux de trouver un spécialiste qui s’y connaît. Par exemple, si vous êtes propriétaire d’une maison historique, vous pouvez trouver un couvreur qui installe des matériaux de toiture historiquement exacts, ou qui s’associe à un maçon qui peut s’assurer que votre cheminée historique sera munie d’un solin approprié pour la protéger.

9. Quel type de formation et d’éducation avez-vous ?

Le site Web du couvreur mentionne-t-il des certifications ou des formations continues pour son personnel ? La formation, ainsi que la santé et la sécurité des travailleurs, devraient être une priorité pour tout couvreur. Les matériaux de toiture et leur installation correcte évoluent constamment. Les règles de santé et de sécurité sont également très souvent mises à jour. Veillez donc à ce que l’entrepreneur que vous engagez tienne son personnel au courant de toutes les dernières évolutions.

Ensuite, il est sage de se concentrer sur les questions concernant la façon dont votre couvreur fait son travail et ce qui sera nécessaire pour votre toit spécifique.

10. Utilisez-vous un système complet et adapté d’éléments de toiture ?

Un toit, ce n’est pas seulement des bardeaux cloués sur du contreplaqué. Il s’agit d’un système complet d’éléments de toiture – sous-couche synthétiqueprotecteur contre la glace et l’eaubardeaux d’arêtier et de faîtagebandes de départsolinsbardeauxévents – tous conçus pour fonctionner ensemble.

M. Kreitzer recommande de s’assurer que tous les composants de votre toiture en bardeaux proviennent du même fabricant. « Ne faites pas de mélanges pour réduire le prix final », a-t-il déclaré. « Cela pourrait être un peu moins cher, mais pourrait compliquer certains éléments de l’installation ».

Il dit qu’il faut s’assurer que votre couvreur utilise des produits exigés par le code du bâtiment de votre ville ou de votre pays. Par exemple, dit-il, « En Ohio, le code exige une protection contre la glace et l’eau sur les avant-toits et sur les noues » Cependant, certaines juridictions ne l’exigent pas.

montage d'une grue de construction, d'un camion de travail et d'un cône de signalisation
roofer installing shingles on a roof

11. Quelle est la procédure à suivre pour refaire une toiture ?

Idéalement, votre couvreur vous expliquera l’ensemble du processus de réfection des toits, de manière claire et compréhensible. Vous ne savez peut-être pas exactement ce que doit comprendre un travail de toiture, mais vous saurez si vous pouvez comprendre le couvreur et si sa réponse semble raisonnable. De plus, certaines des questions ci-dessous vous aideront à cibler les parties importantes du processus pour vous assurer que vous obtenez un toit de qualité.

12. Un permis de construire est-il nécessaire pour mes travaux de toiture ?

La réponse de votre couvreur dépendra des codes du bâtiment locaux. Si un permis est nécessaire, le couvreur doit l’obtenir pour vous avant le début des travaux. Les bureaux des permis peuvent vous donner une amende pour avoir tenté d’effectuer des travaux sans permis, même si ces travaux sont conformes aux codes du bâtiment. Les couvreurs doivent avoir l’habitude de travailler avec le bureau des permis local et ne doivent pas compter sur vous pour faire ce travail.

13. Vérifierez-vous l’état de mes platelages ?

Le platelage est la fine planche de bois qui constitue la partie inférieure du toit. Certains couvreurs négligent le platelage, ajoutant de nouveaux bardeaux par-dessus sans se demander s’il a été endommagé ou combien de temps il durera. D’autres examineront les platelages, mais devront peut-être ajouter des coûts de remplacement à leur prix. Il est important de savoir que le platelage sera contrôlé, et ce que cela pourrait coûter s’il devait être remplacé. Sinon, vous risquez d’être surpris par une facture plus importante que prévu.

14. Comment allez-vous vous occuper de mes puits de lumière ouvrants ?

Les puits de lumière sont des parties du toit tout particulièrement difficiles. De nombreux propriétaires sont confrontés à des fuites autour de leur puits de lumière après l’installation d’un nouveau toit. Vous pouvez rappeler le couvreur qui a effectué l’installation pour résoudre ces problèmes, mais il est préférable de ne pas les avoir en premier lieu.  Vous pouvez avoir l’esprit tranquille en sachant comment votre couvreur traitera votre puits de lumière et son solin. Vous pouvez demander à chaque couvreur que vous envisagez d’embaucher de vous parler du puits de lumière, car ils peuvent avoir des opinions différentes sur la façon de le traiter.

15. Quelle installation de la noue utiliserez-vous ?

Les noues des toits sont une autre zone clé de vulnérabilité aux fuites, car c’est là que l’eau s’accumule le plus lorsqu’il pleut. « C’est généralement l’un des endroits, après les solins, où les fuites se produisent en raison d’une installation incorrecte », a déclaré M. Kreitzer.

Selon lui, la façon de traiter les noues a évolué avec les années, et les approches recommandées peuvent varier en fonction de la construction de votre maison et de la région où vous vivez. Cependant, une bonne installation de noue comprendra une combinaison de protecteur de glace et d’eau, de solins et de bardeaux de toit posés conformément aux spécifications du fabricant.

Dans tous les cas, M. Kreitzer vous recommande de demander à votre entrepreneur quelle méthode il utilise et comment elle fonctionne.

16. Comment allez-vous boucher les ouvrants de faîtage ?

La plupart des toits sont équipés d’évents au niveau du faîtage pour permettre au toit de respirer et empêcher l’humidité de s’accumuler dans le grenier. C’est également la partie du toit qui subit le plus fort cisaillement du vent.

« La pratique courante consistait à couper des bardeaux à trois pattes pour les utiliser comme faîtages », explique M. Kreitzer. Il recommande plutôt d’utiliser des bardeaux de faîtage. Ils ne nécessitent pas de découpe, ce qui signifie une installation plus rapide et plus propre.

17. Jusqu’où les bardeaux dépasseront-ils le bord de la gouttière ?

Lorsqu’il pleut, l’eau s’écoule le long de la pente vers vos gouttières. Ensuite, une partie s’accroche au bord du bardeau et peut remonter le long de la face inférieure du bardeau. Même si un larmier est installé (une bande d’aluminium ou de plastique qui protège le bord de la terrasse), l’eau peut se frayer un chemin jusqu’à la plateforme de toit et causer des dommages.

Pour éviter cela, le bord du bardeau de départ doit dépasser le larmier. À quelle distance ? « Les bardeaux de départ doivent dépasser l’avant-toit et le bord du râteau de ¼ à ¾ de pouce », déclare M.Kreitzer. « Cela permet à l’eau de tomber du bardeau et de se retrouver dans la gouttière » Il ajoute que cela réduit également la probabilité que l’eau remonte sur la face inférieure et s’infiltre dans le toit-terrasse.

18. Combien de clous mettez-vous dans chaque bardeau ?

La réponse correcte à cette question est la suivante : « Cela dépend des instructions spécifiques que chaque fabricant donne pour ses produits », selon M. Kreitzer. « Aucun bardeau n’est identique à un autre. » IKO, par exemple, recommande quatre clous dans ses bardeaux de style architectural et de performance afin de bénéficier d’une garantie limitée.

19. Quel type de solin recommandez-vous ?

Les zones où le toit rencontre une structure, comme une cheminée ou une lucarne, sont particulièrement vulnérables aux intrusions d’eau. C’est là que les solins entrent en jeu. M.Kreitzer souligne que les solins sont extrêmement importants. « C’est la première défense contre l’eau. L’importance des solins fait la qualité de votre toit. »

Alors que certains entrepreneurs se contentent d’un « solin de façade », M. Kreitzer affirme que cela ne suffit généralement pas. Il recommande l’utilisation de solins en Z pour les parements en brique ou en pierre et des solins en réglet pour les bardages à clins. Ces solins comportent des canaux et des coudes qui s’intègrent au bardage et contribuent à empêcher l’intrusion d’eau due au soulèvement par le vent. Demandez à votre couvreur quel solin il recommande en fonction du matériau de revêtement extérieur de votre maison et de son exposition au vent.

montage de différentes personnes œuvramt en construction
montage d'une poignée de mains, d'un travailleur avec un niveau et d'un camion pour travaux de toiture

20. Comment allez-vous sceller la gaine du tuyau ?

Une autre zone souvent négligée est la gaine des tuyaux, où les cheminées de sortie sortent du toit. M. Kreitzer dit qu’il s’agit d’un sujet de préoccupation spécial. « La plupart des fabricants de gaines de tuyaux n’offrent pas de garantie », a-t-il déclaré.

Selon M. Kreitzer, il est donc doublement important de s’assurer que les gaines de tuyaux sont correctement scellées et que des protections contre la glace et l’eau sont installées autour d’elles, car si elles ne le sont pas, cela peut entraîner des dommages importants.

Enfin, vous pouvez terminer par quelques questions sur la façon dont votre couvreur gère les intempéries et le paiement.

couple signing a roofing contract with a salesperson

21. Quel temps fera-t-il lorsque vous poserez les bardeaux ?

L’installation d’un toit est un travail de tous les instants, mais Dame Nature ne coopère pas toujours, et il arrive qu’il fasse froid et gris le jour de l’installation. Ces jours-là, M. Kreitzer vous recommande de vous assurer que votre entrepreneur utilise les méthodes d’installation recommandées par temps froid. Cela signifie généralement l’utilisation de colles aux endroits précis pour fixer les bardeaux jusqu’à ce qu’ils soient correctement collés.

« Vos couvreurs doivent garder un œil sur la météo », a-t-il déclaré. « Les jours froids et sombres, ils devraient faire une application de colle à des endroits précis. » De cette façon, le toit restera en place jusqu’à ce que le soleil ait eu l’occasion de faire sa part.

22. Comment le paiement se fait-il ?

Avant de travailler avec un couvreur, il est sage de connaître le calendrier et les modes de paiement qu’il accepte. La plupart des couvreurs vous demanderont de verser un acompte à l’avance. Évitez les couvreurs qui demandent des acomptes beaucoup plus importants que leurs concurrents.

Lorsque vous payez votre entrepreneur, essayez de le faire de manière traçable, idéalement par carte de crédit. Les cartes de crédit sont une sage option, car vous pouvez être en mesure de récupérer votre argent si le couvreur ne commence pas ou ne termine pas les travaux.

C’est un signal d’alarme si votre couvreur n’accepte que de l’argent liquide. Certains couvreurs acceptent les paiements par carte de crédit en personne, d’autres vous demandent de payer en ligne via leur système de facturation. Avant d’effectuer le paiement intégral au couvreur, il est prudent de s’assurer qu’il n’existe pas de privilèges ou de droits de créanciers pouvant être invoqués. Ces droits varient selon les juridictions.

Ce qu’il faut rechercher en présence d’un couvreur

Une fois que vous avez consulté les sites web de plusieurs couvreurs, l’étape suivante consiste à appeler trois ou quatre d’entre eux pour avoir un prix final. Il est recommandé d’appeler plusieurs entreprises afin de pouvoir les comparer. Vos couvreurs potentiels voudront se rendre sur votre toit, l’inspecter, puis établir un devis détaillé pour vous.

Effectuez des recherches sur toute entreprise avant de laisser un de ses représentants monter sur votre toit, afin de vous assurer qu’elle possède une assurance, une licence et les autres éléments importants que nous avons mentionnés à la première étape.  Il est imprudent de laisser monter sur votre toit un couvreur qui se présente à votre porte à l’improviste. Il peut s’agir de chasseurs de tempêtes ou d’entrepreneurs non agréés qui cherchent à profiter de vous.

Lorsque vous rencontrez en personne l’un des couvreurs que vous avez choisi, vous devez le juger selon certains critères :

  • Le professionnalisme : Les couvreurs sont-ils arrivés à l’heure ? Étaient-ils présentables, amicaux et clairement associés à l’entreprise ? Il est peu probable que les couvreurs deviennent plus professionnels lorsqu’ils effectuent leur travail sur votre toit. Assurez-vous donc que vous êtes satisfait de leur comportement lors de leur première visite.
  • Accueillants : Vous voulez travailler avec quelqu’un qui écoutera vos préoccupations, y répondra de manière appropriée et vous expliquera patiemment son processus, ses garanties et les autres aspects du travail. Aucun couvreur digne de ce nom ne semblera se sentir insulté lorsque vous lui poserez des questions sur ses qualifications, ses témoignages, son assurance ou d’autres sujets qui sont importants pour vous. De plus, il est plus facile de travailler avec des couvreurs qui répondent aux questions honnêtement et ouvertement et il est moins probable qu’ils effectuent un travail de qualité inférieure, car ils n’ont rien à cacher.

roofer wearing safety harness

  • L’honnêteté : Il peut être difficile d’évaluer l’honnêteté d’un couvreur si vous n’en savez pas trop sur les toitures. C’est là qu’il est utile de rencontrer plusieurs couvreurs. S’il y a une divergence entre ce que dit un couvreur et ce que dit un autre, vous pouvez leur poser quelques questions pour savoir lequel est le plus sincère. Par exemple, il se peut qu’un couvreur vous dise que vous devez remplacer tous vos solins, alors qu’un autre affirme que seuls les solins de votre cheminée doivent être remplacés. Demandez à chacun d’eux pourquoi il est de cet avis et comparez pour savoir lequel est le plus honnête et le plus soucieux de vos intérêts. Un couvreur doit se préoccuper pour fournir un toit de qualité et de longue durée. Vous pouvez également consulter notre section Toitures 101 pour apprendre quelques notions de base sur les toitures qui pourront vous guider.
  • La confiance : Un entrepreneur professionnel aura consacré beaucoup de temps à la recherche de produits de toiture de qualité pour ses travaux. N’hésitez pas à lui demander pourquoi il recommande et utilise une certaine marque de matériaux. Les raisons peuvent varier, selon l’endroit où vous vivez. Les facteurs possibles sont le climat, le choix des couleurs, l’expérience de son équipe et la disponibilité des produits, pour n’en mentionner que quelques-uns. Il devrait être en mesure de vous dire exactement pourquoi une gamme de bardeaux d’une même marque est le choix le plus approprié pour votre maison et votre budget.
  • Garantie limitée : C’est également le moment de parler des garanties limitées et de toute garantie que les couvreurs pourraient offrir pour leur travail. Demandez quelle est la durée de leur garantie limitée et ce qu’elle couvre. Veillez à faire la distinction entre toute garantie limitée offerte par le fabricant et celle offerte par l’entreprise de couverture elle-même.
montage d'une maison et d'une famille, et d'une petite plante
montage d'une maison, d'un couple sur une plage et d'un cœur

Questions à poser au sujet des références d'un couvreur

Une fois que vous avez rencontré les couvreurs en personne, vous devriez envisager de demander à chacun d’eux des références d’anciens clients qui vivent dans votre région, afin de pouvoir leur parler en personne. Les témoignages de clients sont excellents, mais ils ne vous donnent pas l’occasion de poser les questions qui vous intéressent. Lorsque vous parlez à un ancien client en personne, vous pouvez découvrir beaucoup plus d’informations pertinentes sur le type de travail effectué par le couvreur et sur le fait qu’il va effectivement effectuer le travail.

L’idéal serait d’entrer en contact avec plusieurs clients dont la toiture a été remplacée au cours de la dernière année ou des trois dernières années, de sorte que les problèmes éventuels aient eu le temps de se manifester. De plus, dans la mesure du possible, demandez une référence de personnes qui ont effectué le même type de travail que celui que vous demandez.

Voici quelques questions à poser au sujet des références :

  • Quand avez-vous fait appel à cette entreprise de toiture ? Comment votre toit tient-il le coup maintenant ? Cette question est importante dans la mesure où les travaux de couverture ont été effectués depuis longtemps.
  • A-t-il été facile de parler à ce entrepreneur en toiture et à son équipe ? S’il y a eu des malentendus, demandez comment ils ont été résolus.
  • Les couvreurs ont-ils protégé votre aménagement paysager et votre propriété ? Il y a des choses que les couvreurs et les propriétaires peuvent faire pour préparer le remplacement d’un toit et éviter ainsi d’endommager d’autres parties de votre propriété.
  • Les couvreurs ont-ils nettoyé après leur travail ? Les clous et les débris de bardeaux doivent être ramassés et éliminés par les couvreurs.
  • Les couvreurs étaient-ils aussi polis et professionnels que le personnel de vente ? Le personnel qui travaille sur le toit doit être tout aussi préoccupé du service à la clientèle que celui qui vous a vendu ses services.
  • Finalement, le prix que vous avez payé était-il le même que celui indiqué sur le devis ? Il existe des raisons légitimes d’augmenter le prix, alors assurez-vous de demander pourquoi le prix a changé. Si le client a décidé qu’il voulait un autre type de bardeaux, si des dommages cachés ont été découverts ou si de nouveaux dommages ont été causés au toit, l’augmentation du prix est probablement justifiée. Cependant, il existe de nombreuses circonstances où un client estime, à juste titre, que le prix de sa toiture a été plus élevé que prévu. Un changement de prix soudain pour des dommages que le couvreur ne peut pas vous montrer n’est pas justifiable. Vous ne devez pas non plus vous sentir obligé d’acheter des bardeaux, des solins ou d’autres accessoires d’une qualité supérieure à celle qui vous convient. Une fois que le couvreur travaille sur votre toit, les changements de prix devraient être très rares.

Comment comparer les devis de toiture

Même si vous n’avez pas les connaissances ou l’expérience nécessaires pour évaluer le devis comme le ferait un couvreur, vous pouvez apprendre beaucoup en comparant les devis de différents couvreurs. Une fois que vous avez chaque devis en main, vous pouvez les comparer selon ces critères :

  • Est-ce qu’il manque quelque chose ? En particulier lorsque vous faites remplacer entièrement votre toiture, les couvreurs doivent inclure tous les accessoires et matériaux de toiture dans le devis. Vous n’obtiendrez peut-être pas une ventilation détaillée des coûts de chaque élément, mais les couvreurs devraient les énumérer, afin que vous sachiez qu’ils les remplaceront. Il est utile de comparer les devis et de voir si un couvreur a exclu un élément qu’un autre a inclus. Vous devrez demander aux couvreurs d’expliquer pourquoi ils ont inclu ou exclu un élément supplémentaire.
  • Les prix sont-ils très différents ? Des prix radicalement différents sont un signe d’alarme. Un devis nettement inférieur à un autre indique que le couvreur dont le prix est le plus bas prend peut-être des raccourcis, ce qui peut avoir un impact négatif sur la qualité du toit que vous obtiendrez. Un devis sensiblement plus élevé peut être la marque d’un travail de qualité supérieure – ou non. Si vous avez des questions sur le prix, demandez aux couvreurs d’expliquer comment ils arrivent au prix qu’ils vous ont envoyé.

quelle est votre prix?

  • Les produits sont-ils différents ? Parfois, des produits de bardeaux différents sont une bonne raison pour laquelle les devis peuvent être sensiblement différents. Assurez-vous que les devis précisent le type exact de bardeaux que vous recherchez. Cependant, la marque et le type des autres matériaux de couverture, tels que le protecteur contre la glace et l’eau et la sous-couche, sont également importants.
  • La date de début et d’achèvement est-elle incluse ? Le fait d’inclure les dates de début et de fin des travaux vous offre une certaine protection contre les couvreurs qui traînent les pieds pour commencer ou qui abandonnent le travail. Vous pouvez également préférer choisir un couvreur qui peut intervenir sur votre toit le plus rapidement possible, car cela limite les risques d’apparition d’autres problèmes de toiture.
  • Existe-t-il des garanties limitées et des garanties écrites ? Si les couvreurs vous ont fait une promesse, ils ne devraient avoir aucun problème à la mettre par écrit. Sinon, vous risquez de ne pas pouvoir les faire respecter leur parole.

Trouvez votre couvreur

Êtes-vous prêt à commencer à chercher votre couvreur ? Commencez votre recherche sur le localisateur d’entrepreneurs d’IKO. Lorsque vous trouvez un bon couvreur, faites en sorte que les autres puissent le trouver plus facilement. Passez-les en revue en ligne, recommandez-les aux personnes que vous connaissez.

Location set to view all.

IKO manufactures products for specific areas in North America.
To ensure we feature the products available in your area, please select your country and state/province.
or
NOTE: Not all products featured will be available in your area.